Comment expliquer un "trou" dans votre cv?

Publié : lundi 2 avril 2018

Vous avez fait une pause dans votre carrière pour élever vos enfants ou reprendre des études ? Vous êtes tombé malade ou vous avez du vous occuper d'un de vos proches souffrant ?  Comment expliquer cela à  votre futur employeur?

entretien

Vous souhaitez à  présent relancer votre carrière professionnelle. Cependant, vous hésitez à  propos de la justification à  donner à  ce " trou " dans votre CV. Vous devez bien sûr être préparé à  en discuter avec votre prochain employeur potentiel : si vous éludez la question, ils risquent de s'interroger, voire même de vous écarter du processus de recrutement.

Si le passage à  vide est plus grand qu'un an, il est donc recommandé d'expliquer celui-ci dans votre lettre de motivation, et en entretien d'embauche.  

  • Vous avez fait une pause dans votre carrière pour approfondir votre éducation ?

    Reprendre des études est généralement bien vu par les employeurs. Expliquez comment ces formations bénéficieront à  votre futur patron. Mentionnez vos cours, stages ou tests réalisés s'ils sont en rapport avec le travail pour lequel vous postulez.
     
  • Vous avez licencié par votre ancien patron et vous cherchez un emploi depuis?

    Evitez de mentionner que vous avez été viré. Dites simplement que vous avez cherché activement un emploi, mais que la période de crise économique a compliqué les recherches. Si l'on vous demande de parler de votre ancien employeur lors de l'entretien, restez toujours positif et poli, même si votre licenciement s'est mal passé. Expliquez alors que votre vision professionnelle différait de la sienne, et que vous vous êtes mis d'accord pour arrêter de collaborer.
     
  • Vous avez interrompu votre carrière afin de soigner un proche gravement malade ?

    C'est tout à  fait votre droit. Signalez que la situation est rétablie à  présent. Si votre "trou" se justifie par le fait que vous avez voulu fonder une famille et vous occuper de vos enfants, expliquez qu'ils ont maintenant grandi. Gardez à  l'esprit que vous n'êtes absolument pas obligé de rentrer dans les détails, même si votre employeur potentiel pourrait sembler le souhaiter.
     
  • Le sujet est plus délicat si vous avez été temporairement handicapé ou incarcéré...

    Ne divulguez jamais trop d'informations, soyez le plus bref possible et orientez la discussion vers vos atouts. Si vous avez été souffrant, mentionnez que la maladie est désormais guérie. Dans le cas d'une maladie chronique,  il n'est pas toujours nécessaire de la signaler dès le début à  votre patron. Si vous y tenez, ajoutez que votre maladie n'aura aucun impact sur la qualité de votre travail.

    Si vous avez fait de la prison, vous devrez prouver à  l'employeur que vous n'êtes plus la même personne. Ne vous excusez pas, mais mentionnez les diplômes obtenus, désintoxications ou volontariat accomplis depuis. Apportez les lettres de recommandations de vos professeurs, conseillers ou contrôleurs judiciaires. Et surtout, ne mentez pas.

En résumé, expliquez votre "trou" le plus tôt possible dans le processus de recrutement, et de la façon la plus diplomate. Dites ensuite clairement que maintenant, vous êtes prêt à  vous investir de toutes vos forces dans votre travail. Et focalisez la discussion sur vos atouts professionnels.

 

>> Vous êtes à la recherche d'un emploi? Consultez toutes nos offres d'emploi sur notre site web 

Retour à la liste