Comment fixer ses limites au bureau?

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 22 nov. 2021

Au bureau, il importe de savoir poser ses limites afin d’entretenir des bonnes relations avec ses collègues et d’évoluer dans un environnement sain. La démarche n’est pas toujours facile, surtout lorsque l’entourage peut se montrer trop exigeant ou toxique. Voici quelques conseils pour apprendre à dire non et à déterminer ce que vous voulez.

travail limite

Tout d’abord, il est nécessaire de prendre conscience de vos propres limites, dans un souci d’auto-préservation de vous-même. Demandez-vous quelles sont vos valeurs, jusqu’au va votre flexibilité, quelles sont les frontières à ne pas franchir, etc. C’est avec assez de recul et d’analyse que vous pourrez répondre à toutes ces questions et rendre davantage concrets vos désirs. Ensuite, il ne reste plus qu’à mettre cela en application concrète : pour que l’on respecte vos limites, il faut communiquer clairement sur vos attentes, refuser l’impossible et argumenter le cas échéant.

Posez vos limites dès que vous le pouvez. Le plus tôt sera le mieux, avant que votre entourage professionnel ne prenne des habitudes et des comportements qui peuvent vous déranger et être toxiques. Mettez-y de la forme et soyez courtois lorsque vous évoquez vos attentes et les limites à ne pas franchir. 

Plus vous tarderez, plus il y aura des non-dits et des frustrations et plus vous risquez de ne pas vous sentir bien et d’être exposé à trop de négativité et ne plus savoir comment vous exprimer. Il importe d’opter pour le ton adéquat dans toutes les circonstances.

Quoiqu’il en soi, il ne faut surtout pas oublier que poser nos limites donne aussi le droit à l’autre personne d’en faire autant et de nous les communiquer.

Poser ses limites sans heurts

Quelques pièges sont également à éviter quand vous cherchez à vous affirmer et à exprimer votre point de vue. N’ayez pas peur de vous imposer. Vous ne menez pas une révolte certes, pas besoin de passer par des échanges verbaux brutaux, mais il ne faut pas non plus verser dans la soumission totale. Trouvez un juste milieu.

Faites preuve d’indulgence. Même si une personne a transgressé vos limites, ne soyez pas trop rigide vis-à-vis de cette dernière. Il importe de jeter un œil au contexte de la situation : si une personne va trop loin, ce n’est pas toujours très grave, peut-être l’a-t-elle-même fait sans s’en rendre compte...

En d’autres mots, ce qui est primordial, c’est d’être au clair avec ses propres principes et d’observer attentivement son environnement. Recadrez sans être agressif une relation/un collègue si elle/il dépasse vos limites et faites-le au moyen d’une communication courtoise et avenante, dans toutes les situations.

>> À lire aussi : Travail flexible : Fixez vos limites !

>> Consultez toutes nos offres d’emploi