Comment gérer une période de rush au travail ?

Date de publication: 29 août 2020

La rentrée approche à grand pas et pour beaucoup, c’est synonyme de reprise sur les chapeaux de roues et de pics d’activité. Comment faire pour gérer une période de rush au boulot et ne pas se laisser submerger?

rush

1. Anticiper et planifier

C’est l’une des clés pour éviter un trop plein d’affaires urgentes à régler en dernière minute. Au lieu de procrastiner, mieux vaut effectuer chaque tache au fur et à mesure. Si un dossier tombe au dernier moment, vous n’aurez au moins pas une tonne de choses à régler sur les bras. Commencez par faire une to-do list. N’hésitez pas à la décomposer en microtaches pour ne rien oublier. Dressez également votre liste par ordre de priorité. Vous aurez une vision plus claire. De plus, ajoutez une deadline à côté de chacune des taches. Par exemple, fixez-vous un nombre d’heures réaliste par action. 

>> A lire aussi : Adepte de la procrastination ? Lisez ces quelques conseils

2. Communiquer et déléguer

Malgré vos efforts pour vous organiser, vous vous sentez tout de même dépassé ? N’hésitez pas à en parler, que ce soit à votre supérieur ou à un collègue. Vous pourrez ainsi trouver des solutions en déléguant par exemple certains travaux. N’oubliez pas que vos collègues font partie de la même équipe que vous. Vous ne devez pas avoir honte de demander un peu d’aide. 

3. Accepter que tout ne soit pas parfait 

Comme il ne faut pas avoir honte de demander de l’aide, il en va de même quand il s’agit d’accepter l’imperfection. Il est normal de vouloir tout faire de la meilleure manière qui soit. Mais les contretemps font partie du boulot et il est inutile de vous rajouter du stress car vous ne serez pas dans les temps. Si on vous ajoute sans cesse du travail, apprenez à dire non. 

>> A lire aussi : Manque de productivité? Boostez votre concentration en respirant mieux!

4. Se détendre

A trop se laisser submerger, on en oublie souvent que nous ne sommes que des humains, et non des machines. Le rush au travail génère du stress, de l’anxiété, voire un risque de burn-out. Accordez-vous, sans aucune culpabilité, des petits moments de détente entre deux actions. En plus d’être bon pour votre santé mentale, ce sera bon pour votre travail. Vous y gagnerez en productivité.

5. Faire le bilan

Si vous avez l’impression d’être dans le rush en permanence, il est temps de dresser un bilan et de se poser les bonnes questions. Avez-vous tendance à trop procrastiner ? Etes-vous suffisamment motivé ? Savez-vous réellement planifier et prioriser vos taches ? Pourquoi prenez-vous souvent du retard ? Tirez des leçons de cette période pour éviter que cela ne se reproduise trop souvent. 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi