Comment mieux utiliser le langage corporel sur le lieu de travail ?

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 7 avr. 2022

Une grande partie de notre communication est non verbale. Ce que nous voulons exprimer, nous le transmettons principalement par le ton de notre voix et notre langage corporel. Le cas échéant, peut-on concrètement utiliser le non-verbal pour mieux communiquer avec ses collègues ?

langage corporel

Les gestes et les mouvements montrent sont le reflet de ce qui se passe dans notre corps, en interne. Ils sont l'incarnation émotionnelle des mots, avec lesquels nous transmettons le contenu du message. Il existe globalement plusieurs manières de communiquer dont le verbal et le gestuel.

Si l'une de ces communications n'est pas convenablement utilisée, par exemple lors de l'envoi d'un mail ou si vous ne comprenez pas par la demande de votre collègue, l’autre manière de communiquer prend plus de poids. En effet, selon Wim Pouw, spécialiste néerlandais de l’interaction des mouvements, il a été prouvé que par exemple, les personnes participant à des réunions bruyantes, utilisent davantage le langage corporel pour mieux se faire comprendre.

Autrement dit, si vous voulez faire passer un message clair, il est préférable de le faire lorsque vous vous voyez en face-to-face, dans un endroit calme. Tenez-vous droit, montrez votre assurance et parlez lentement.

Un non-verbal inconscient

La plupart des gestes et des mouvements que nous faisons sont inconscients. Certains d'entre eux sont même biologiques et par conséquent incontrôlables comme devenir rouge ou transpirer. Cependant, il existe d’autres mouvements corporels sur lesquels il est possible d’avoir prise. Vous pouvez notamment vous sentir plus confiant et énergétique grâce à votre corps.

Des études ont démontré que l’on réagit de manière plus constructive aux commentaires et que l'on a plus de confiance en soi si l'on se tient droit et que l'on contracte légèrement les muscles du ventre. Une voix basse est aussi associée à un bon leadership. Tout est donc question de self-contrôle.

Votre voix tout comme votre rythme de parole sont sacrés. Le fait de parler un peu plus lentement, de laisser des moments de silence, de marquer des pauses après chaque phrase, etc. est significatif ; le message que vous allez transmettre est importante et mérite toute l’attention de votre interlocuteur. Avec un tel ton et une telle diction, celui-ci y prêtera considérablement attention.

Rester prudent

il faut être prudent avec l'utilisation consciente et la gestion du langage corporel. Cela peut très vite devenir mensonger et insincère. Pour montrer pleinement qui vous êtes et communiquer au mieux, il faut laisser parler votre corps de lui-même et pas toujours le contrôler.

Préservez-vous d’agir à l’instar d’un robot dans votre environnement de travail. Si vous devez contrôler vos moindres faits et gestes, vous ne serez pas épanoui. N’ayez pas peur de faire part de vos émotions, avec parcimonie. Restez authentique.

>> À lire aussi : Entretien d'embauche : pensez à votre langage corporel

>> Consultez toutes nos offres d’emploi