Comment parler de son ancien employeur en entretien ?

Rédigé par: M.V.
Date de publication: 25 juin 2020

C’est une question qui revient souvent lors d’un entretien d’embauche : parlez-nous de votre ancienne boite. Une question à priori simple si l’expérience fut bonne, un peu moins si cela s’est mal terminé. Comment parler de son ancienne entreprise lors d’un entretien ?

ancienne

Etre honnête 

Mentir serait la première erreur, que ce soit sur son ancien employeur ou sur son CV en général. Soyez honnête au moment d’aborder la question de votre ex boite. Mentir ou enjoliver la réalité ne ferait que se retourner contre vous un jour ou l’autre. Avec le développement des réseaux sociaux, il est devenu pratiquement impossible de cacher les moindres détails, qu’ils soient personnels ou professionnels. Le recruteur est également enclin à contacter votre ancien employeur pour l’interroger sur vous. Quoi qu’il en soit, misez donc sur l’honnêteté. 

Si vous avez été licencié, il n’y a pas de honte à l’assumer, au contraire. Cette épreuve vous a forcément appris quelque chose, vous en avez tiré de l’expérience. Et c’est sur cela qu’il faut insister, non sur les raisons exactes de votre licenciement. 

>> A lire aussi : Comment réussir son entretien téléphonique ?

Si vous avez démissionné (ou avez opté pour une rupture conventionnelle), expliquez les raisons de votre décision : nouveaux objectifs, désaccord avec la hiérarchie sur tel ou tel sujet, etc. Vous pouvez tout dire, tant que cela est justifié. Ne vous faites pas passer pour une personne facilement irritable, prête à claquer la porte au moindre problème. 

Ni trop ni pas assez 

En plus de l’honnêteté, misez sur la modération. Oui, vous devez être transparent, mais n’en faites ni trop, ni pas assez. Inutile de mettre votre ancien employeur sur un piédestal ou au contraire, le faire passer pour une personne monstrueuse. Dénigrer son ancienne entreprise ne jouera pas en votre faveur. Vous passeriez pour une personne rancunière, colérique, amère voire instable. Pas optimal lors d’un entretien évidemment ! Contentez-vous d’expliquer les raisons, les leçons et restez factuels, sans tomber dans le pathos. Si, par contre, vous considérez votre précédent employeur comme le meilleur que vous n’ayez jamais eu, modérez-vous là encore. Pourquoi partiriez-vous d’un tel paradis si c’était si exceptionnel ? Ou pourquoi avez-vous été licencié si vous aviez l’impression de vous sentir si valorisé ? En demandiez-vous trop ? Cachez-vous quelque chose ? Même si cela semble exagéré, le recruteur pourrait se poser ce genre de questions. Vous pouvez donc parler positivement de votre ancien employeur, mais sans en faire des tonnes. 

>> A lire aussi : N’oubliez pas ça en entretien d’embauche !

Attendre que l’on vous pose la question

Une fois lancées, certaines personnes ont tendance à parler encore et encore, en mélangeant leurs idées face au recruteur. Vous pourriez vous laisser aller à des confidences peu glorieuses sur votre ancien employeur. Mieux vaut donc attendre que ce soit lui qui vous pose la question. Ne vous attardez pas dans vos explications non plus. Soyez concis et clair, pour montrer que vous êtes passé à autre chose et que vous êtes plus intéressé par cette nouvelle expérience que par les anciennes. 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi