Comment payer moins d’impôts?

Pour bénéficier de la déduction des frais forfaitaires, vous n’avez rien à faire. Mais cela vaut peut-être la peine de vous saisir d'une calculette et de présenter au fisc la facture de vos dépenses réelles.

Voici les frais professionnels les plus souvent déduits:

1. Les déplacements domicile-travail

Le déplacement domicile-travail est déductible fiscalement. Cependant, sa déduction varie en fonction du moyen de locomotion utilisé. À titre d’exemples, en voiture, un forfait de 0,15 euro au kilomètre est applicable tandis qu’à vélo, vous pouvez déduire 0,22 euro par kilomètre parcouru.

> Voir aussi : 5 manières de mettre à profit vos trajets 

2. Les déplacements professionnels

Pour les déplacements professionnels au sens strict, vous pouvez déduire davantage que pour vos déplacements domicile-travail. Dans ce cas, l'estimation du coût du kilomètre parcouru dépend de toute une série de paramètres qui tiennent compte des frais générés par la voiture. En revanche, celui qui possède une voiture de société ne peut déduire de frais professionnels pour ses déplacements professionnels.

3. Le bureau

Les frais relatifs à la partie du bâtiment que vous utilisez exclusivement pour vos activités professionnelles constituent des frais professionnels. Il peut s'agir d'une partie de votre habitation. D’autres frais sont également déductibles comme les primes d’assurances incendie ou vol, le chauffage, l’électricité, etc.

> Voir aussi : Nous dépensons en moyenne 300 € par mois au bureau

4. Petit matériel de bureau

Enveloppes, frais de téléphone, internet, etc. sont intégralement déductibles. Pour les ordinateurs, GSM ou logiciels, vous devez passer par un amortissement sur trois ans (soit 33% par an).

5. La documentation professionnelle

Le fisc accepte l’achat de livres ou de magazines s’ils ont un lien direct avec votre profession.

6. Les frais d’études

Une formation ou un congrès à l’étranger sont déductibles s’ils ont un lien direct avec votre activité professionnelle actuelle.

> Voir aussi : Télétravail : quels frais puis-je déduire ?

7. Les frais de publicité

Les frais de sponsoring sont totalement déductibles s’ils contribuent à l’essor de votre activité professionnelle.

8. Le restaurant

Un dîner d’affaires n’est déductible qu’à 69%.

9. Les frais de vêtements

Seuls des vêtements spécifiques à une profession, comme la toge d’un avocat ou le tablier d’un infirmier, sont déductibles. Les tenues de ville ne sont pas acceptées.

10. Les cotisations

Les cotisations payées à une association professionnelle ou à un ordre ainsi que les cotisations syndicales sont déductibles si elles ont un lien avec votre profession.

11. Rémunérations et honoraires

Les rémunérations que vous payez à votre personnel ou les honoraires payés à un comptable par exemple sont déductibles s’ils ont un lien avec votre profession, ou si ces dépenses sont faites pour acquérir ou conserver des revenus professionnels.

> Voir aussi : Dans quel pays européen paie-t-on le plus d’impôts? 

Par

Publié :

Retour à la liste