Comment plaider en faveur du travail flexible au sein de votre société ?

Date de publication: 27 oct. 2022

Si le travail flexible est adopté par un nombre croissant d'entreprises, il n'est toujours pas la norme dans nombre secteurs. Si vous estimez que votre société devrait adopter une approche plus flexible du travail, voici quelques conseils sur la manière de défendre votre cause.

Package salarial flexible

1) Réfléchissez à votre demande

Actuellement, la flexibilité du travail est encore un privilège plutôt qu'un droit, et vous devrez donc déterminer si elle convient à votre poste. Si vous pensez que vous serez aussi performant, sinon plus, en travaillant de manière flexible, présentez clairement vos arguments à votre responsable.

Montrez que vous comprenez le rôle du poste et essayez de répondre de manière préventive à toute préoccupation qu'il pourrait soulever. Anticipez les réactions.

2) Demandez un essai

Certaines organisations peuvent être résistantes au changement. Si c'est le cas, proposez une courte période d'essai de travail flexible que l'employé et l’employeur pourront évaluer une fois qu'elle sera terminée.

Cette proposition est beaucoup plus difficile à refuser, et donne aux entreprises le temps de s'habituer à l'idée du travail flexible sans s'y engager totalement et immédiatement.

3) L'union fait la force

Une personne de votre entreprise ou de votre secteur d'activité qui l'a déjà fait et qui est disposée à partager son expérience est une bonne personne à avoir de son coté, et peut vous donner des conseils pertinents.

Si d'autres collègues pensent également qu'ils bénéficieraient d'une politique de travail flexible, vous pouvez leur suggérer de travailler ensemble à l'élaboration d'un argumentaire.

4) Soyez discipliné

Une fois que vous êtes en mesure de travailler de manière flexible, assurez-vous d'être à la hauteur de la confiance que votre manager et l'entreprise ont placée en vous. Travailler de manière flexible peut être un défi au début, surtout si vous travaillez à domicile, mais assurez-vous d'être discipliné avec vous-même.

Si vous faites des heures supplémentaires, vérifiez ce qui vous est dû et assurez-vous que votre employeur est au courant de la date à laquelle vous prévoyez de récupérer ces heures supplémentaires.

>> À lire aussi : Plus d'un travailleur belge sur trois est confronté à des heures supplémentaires

>> Consultez toutes nos offres d'emploi