Comment postuler pour un nouveau job quand on travaille?

Publié :

L'honnêteté est généralement appréciée dans le monde du travail. Mais si vous êtes à  la recherche d'un nouvel emploi, prenez vos précautions avec la vérité: peu d'employeurs apprécient de voir leurs salariés partir plus tôt pour passer un entretien chez un concurrent...

S'il n'est pas forcément nécessaire de mentir, quelques conseils peuvent se révéler utiles pour garder votre démarche discrète et ne pas menacer votre position actuelle... Juste au cas où.

> Voir aussi : Faut-il mentir sur son CV?

Faites d'une pierre, deux coups

Tout d'abord, essayez de privilégier la complémentarité entre votre recherche et votre travail. Par exemple, si vous souhaitez renforcer votre présence sur les réseaux sociaux, faites-le en vantant en même temps les mérites de votre compagnie.

De la même manière, multipliez les événements professionnels comme les conférences ou autres séminaires. Cela vous permettra de faire des rencontres tout en travaillant pour votre compagnie.

> Voir aussi : Quel est le meilleur moyen de postuler pour trouver un emploi ?

Planifiez stratégiquement vos entretiens

Les excuses comme les urgences médicales ou les imprévus familiaux n'ont qu'une crédibilité limitée. Arrangez-vous pour effectuer votre réseautage en dehors des heures de bureaux (tôt le matin, à  midi ou en soirée).

Pour les entretiens, c'est une autre paire de manches. Le timing est important. Il est plus facile de se faufiler hors du bureau lorsque le patron ou les collègues trop curieux sont absents. Renseignez-vous autant que possible sur leurs horaires, de manière à  éviter au maximum d'éveiller l'attention. 

> Voir aussi : Emploi: postuler facilement du bout des doigts

Gardez vos recherches sur votre ordinateur personnel

Lorsque l'ennui vous gagne au travail, vous pouvez être tenté de consulter les petites annonces sur vos heures de bureau. Ce n'est probablement pas une bonne idée. Votre employeur a certainement un règlement réprimant ce genre d'activités.

De plus, certains ordinateurs professionnels sont équipés de système de surveillance pour empêcher le dilettantisme au travail. Privilégiez plutôt votre smartphone pour ce type de recherches. Et isolez-vous un maximum pour passer vos appels. Les murs ont souvent des oreilles...

Habillez-vous pourvotre travail, pas celui que vous cherchez

S'il est conseillé de bien s'habiller pour un entretien d'embauche, tout le monde ne travaille pas dans un endroit où la cravate et le tailleur sont de rigueur. Si c'est votre cas, vous pourriez finir par vous faire remarquer à  force de multiplier les tenues trop formelles.

Laissez plutôt des habits de rechange dans votre voiture et arrangez-vous pour faire une halte sur le chemin de votre entretien.

Ne vous relâchez pas

La quête d'un nouvel emploi ne devrait pas vous couter celui que vous avez. Si vous comptez assurer un service minimum, attendez au moins d'avoir donné votre préavis. Et tant que vous n'avez rien accepté d'autre, évitez de négliger vos responsabilités actuelles. Le meilleur moyen d'être à  l'aise dans vos recherches, c'est d'avoir le moins de choses possibles à  vous reprocher.

Ne vous pressez pas

Pour Thomas qui a changé d'emploi après avoir travaillé 6 ans dans une entreprise de consultance, l'essentiel est de se donner du temps. "Au début, quand j'ai pris la décision de changer de travail j'ai voulu tout faire trop vite." Des heures de recherche sur internet, des entretiens à  répétition, le tout en plus de sa charge de travail habituel, Thomas n'en menait pas large. "Puis j'ai compris que rien ne pressait. Le fait d'avoir déjà  une place constitue une formidable sécurité qu'il est absurde de risquer." Alors allez-y plutôt à  votre rythme. Il y aura toujours des occasions à  saisir.

Source: Theworkbuzz.com

Texte: Cédric Leterme

> Voir aussi : Postuler ou draguer, c'est pareil !

Retour à la liste