Comment réagir si vous êtes contacté par un chasseur de tête?

Publié :

Vous êtes contacté par un chasseur de tête et il vous fait une offre? Félicitation : cela signifie que votre profil est recherché sur le marché du travail. Il s'agit maintenant de réagir au mieux à  sa proposition.

Les chasseurs de tête courtisent différents types de personnes : cela va des étudiants pas encore diplômés aux travailleurs expérimentés avec un profil spécifique. Comme il arrive par définition sans crier gare, mieux vaut être préparé à sa venue.

Car que vous soyez intéressé ou non, la proposition d'un chasseur de tête est toujours une opportunité ! Nos conseils pour ne pas la manquer.

> Voir aussi : Plus de 150 nouveaux emplois à pourvoir chez Atlas Copco Belgique

  • Réussir votre premier contact téléphonique

Lors du premier coup de fil, le chasseur de tête cherche en général simplement à vérifier les informations qu'il a récoltées. Ne mentez pas lorsqu'il vous parlera de vos rémunérations : vous serez peut-être amené par la suite à montrer vos fiches de salaires. La négociation salariale viendra par après. Soyez naturel, assuré, et ne cachez rien de votre carrière.

> Voir aussi : 7 erreurs fatales lors d'un entretien téléphonique

  • Intéressez-vous 

Posez des questions sur l'entreprise, son secteur, la fonction dont il vous parle... Même si vous ne pensiez pas changer d'emploi, ne refusez jamais directement. Laissez-vous le temps d'étudier la proposition. Restez toujours courtois, ouvert et attentif.

  • Vous souhaitez répondre favorablement ?

Restez discret et prudent. Il vous contactera probablement sur votre lieu de travail : demandez-lui de vous rappeler ultérieurement et de vous envoyer les informations via votre adresse e-mail personnelle.

> Voir aussi : Refuser un emploi sera bientôt plus difficile

Certaines personnes attendent de recevoir une offre salariale de la part du chasseur de tête pour demander une augmentation à leur patron en faisant jouer la concurrence. C'est une démarche très dangereuse : vous pourriez bien perdre la confiance des deux parties.

  • Et si vous n'obtenez pas le poste ?

Ce n'est pas parce qu'un chasseur de tête vous contacte que vous obtenez automatiquement le poste. Il y aura sûrement plusieurs candidats en lice. Si vous ne l'obtenez pas, ne vous formalisez pas : le simple fait d'avoir été contacté est déjà  une bonne chose. Demandez un feedback au chasseur de tête pour connaître la raison pour laquelle vous ne conveniez pas.

  • Vous souhaitez rester dans votre entreprise actuelle ?

Si vous n'êtes pas intéressé par le poste, n'hésitez pas à proposer quelqu'un d'autre. Le chasseur de tête appréciera votre aide et pensera peut-être à vous plus tard, pour une autre offre plus intéressante. En plus, il pourra apprécier la qualité de votre réseau professionnel. C'est pourquoi vous éviterez de recommander votre beau-frère ou votre meilleur ami, histoire de ne pas perdre toute crédibilité.

Quoi qu'il arrive, conservez ses coordonnées. Rentrer dans la base de données d'un cabinet de chasseur de tête pourra se révéler très précieux pour la suite de votre carrière. Envisagez cette coordination sur le long terme.

> Voir aussi : Comment relancer sans harceler ? 


Source : Apec.fr

Retour à la liste