Comment se faire "googler" sereinement ?

Publié :

Avant un quelconque entretien, le recruteur doit déjà vous connaître. Il est donc primordial de contrôler son identité numérique à travers les blogs, les réseaux sociaux comme LinkedIn.

Protéger son intimité et contrôler son extériorité n'est pas une mince affaire. S'exposer est risqué. Car votre ombre numérique vous précède. Blogs, forums, Facebook ou LinkedIn : les autres lisent vos interventions, jugent votre style, jaugent vos domaines de prédilection. Être lu, c'est être évalué.

> Voir aussi : Comment faire de Facebook un atout professionnel?

1. Egosurf

Sans contrôle, le web vous rend transparent. Pour le recruteur, la tentation d'aller chercher ou vérifier la fiabilité des informations sur le candidat existe. Officiellement, les grandes entreprises condamnent le procédé et disent ne pas y avoir recours. Mais officieusement, toutes l'avalisent. Pour en avoir le cœur net, il suffit de pratiquer « l’egosurf ». Cette discipline consiste tout simplement à recenser les « traces » auxquelles renvoient les moteurs de recherche lorsqu’on leur propose son propre nom.

> Voir aussi : Comment Facebook peut nuire à votre recherche d'emploi ?

2. Nettoyage

Après ce premier diagnostic, enlevez les éléments qui vous desservent : les photos compromettantes, des propos acerbes ou déplacés. Surtout, gommez toutes paroles racistes, sexistes ou politiques, ainsi que toute critique envers votre ancien employeur.

> Voir aussi : 6 choses que les recruteurs veulent voir sur votre profil LinkedIn

3. Valorisation du contenu

Ensuite, publiez du contenu positif pour « noyer » les quelques traces qui nuisent à votre réputation. Créez votre site, votre blog ou un e-portfolio. Mettez en avant vos talents, vos valeurs, vos réseaux. Et insistez, non sur votre passé, mais sur ce que vous êtes en capacité de réaliser demain. Surtout pas de bluff ni d'enflure, et une grande vigilance. Pour un recruteur, un blog professionnel permet de juger des capacités d'argumentation et d'expression du candidat.

> Voir aussi : Comment être trouvé par les recruteurs sur LinkedIn? 

4. Visibilité

Enfin, certains outils (des agrégateurs de contenu comme Feedly.com) vous permettent d'augmenter votre visibilité dans les moteurs de recherche, tout en hiérarchisant les résultats. Gardez le contrôle !

Retour à la liste