Comment survivre à un pot de Noël au bureau ?

Yesss, c'est bientôt Noël! Pour les plus chanceux, c'est aussi la perspective d'un pot partagé autour du sapin. Mais préserver sa réputation tout en profitant du champagne ne s'improvise pas.

Restez sobre

Malgré l'open-bar, contrôlez-vous. Lorsque vous commencez à boire, de mauvaises choses peuvent se produire : ce que l’homme sobre a dans la tête, l’homme saoul l’a sur la langue. Donc, buvez quelques cocktails puis passez au jus de fruit ou au soda. Tout le monde croira que vous êtes dans le coup sans risquer de faire n'importe quoi.

>> À lire aussi : Comment se calcule la prime de fin d'année ? 

Maîtrisez votre Moonwalk

Ne dansez pas sur les tables du bureau. La table de réunion est conçue pour supporter des documents lourds, mais rarement des cadres en surpoids. Résistez à la tentation de photocopier des parties de votre anatomie. Si le photocopieur casse, vous aurez pour Noël des morceaux de verre dans des endroits douloureux.

Charmez « smart »

Ne commettez pas l'erreur de tirer parti de la faiblesse de votre collègue, totalement saoul. Vous pourriez vous-même le regretter le lendemain. Attendez plutôt le pique-nique organisé cet été. Par contre, montrez-vous charmant(e) et sympathique avec les conjoints de vos collègues, principalement la « femme du patron ». Lui sait tout de vous, vos forces et vos faiblesses mais si, sur le chemin du retour, elle lui raconte que vous êtes intelligent, drôle et chaleureux, vous aurez gagné des points dans l'estime qu'il vous portait déjà – ou pas – auparavant.

>> À voir aussi : 5 conseils pour rester productif pendant les longs mois d'hiver

Archivez les dérapages

Maintenant que vous êtes sobre et que vous ne laissez pas (plus ?) traîner vos mains n'importe où, comment passer le temps ? Vous n'avez qu'à recueillir des informations sur vos collègues qui ne suivent pas ces règles de bonne conduite. Vous pouvez garder les preuves sous le coude, au cas où, et attendre avec délectation votre promotion à venir.

Réveillez-vous

Vous n'êtes pas passé(e) de la vodka au jus de pomme et vous travaillez le lendemain ? Ne simulez pas la panne de réveil, personne n'y croirait. En faisant cela, vous prenez le risque que vos collègues de travail parlent de vous et de votre comportement de la veille. En étant présent, vous désamorcerez donc tout risque de moqueries sur votre compte.

>> Vous cherchez un job ? Découvrez nos 1.600 offres d'emploi !

 

Retour à la liste