Comment travailler pendant l'Euro 2016 ?

Publié : mardi 21 juin 2016

Entre enthousiasme et agacement, pas de doute : l’heure est au foot. À tel point que certains employeurs ont décidé de permettre à  leurs salariés d’adapter leurs horaires pour suivre les matchs. Vouloir regarder l'Euro 2016 depuis le bureau. Une première victoire pour l’esprit d’équipe ?

Alors que les Diables rouges s’apprêtent à terminer la phase de Poule en France, les fans du ballon rond trépignent.

Diffusées de 15h à 21h, ces rencontres pourraient bien susciter l’envie de remiser ses dossiers un peu plus tôt, voire d’écourter une réunion afin de s’installer devant la télé avec force bières de circonstance. Ainsi, selon une enquête menée par le SNI (Syndicat neutre des indépendants) auprès de 433 PME, 37 % des entreprises déclarent que leurs travailleurs pourront quitter le bureau avant l’heure habituelle les jours où le coup d’envoi sera donné à 18 h.

Diables rouges et bière belge

Mais d’autres voient déjà dans l'Euro 2016 l’occasion de cultiver l’esprit d’équipe... de leurs propres troupes ! Ainsi, toujours selon le SNI, 13 % des entreprises ont prévu d’organiser une activité autour des matchs des Diables rouges (télévision, écran géant, snacks, boissons…). Bien vu. Selon une enquête réalisée par le cabinet Robert Half, 75 % des employés belges pensent en effet qu’il est bénéfique de passer du temps avec ses collègues en dehors des heures de bureau. 39 % affirment même que regarder un événement sportif comme l'Euro 2016 a comme principal avantage d’apprendre à  se connaître dans un cadre non professionnel...

Mais attention : initiés par votre employeur et ayant pour cadre votre lieu de travail, ces moments de détente exigent de conserver un minimum de professionnalisme. Ne boudez pas votre plaisir, mais veillez à  modérer vos propos, votre enthousiasme et votre consommation d’alcool. Rappelons d’ailleurs qu’en la matière, chaque employeur est tenu d'intégrer une politique préventive dans le règlement de travail. Celui-ci peut prévoir la consommation occasionnelle de boissons (légèrement) alcoolisées dans les locaux de l’entreprise lors de certaines activités... tel un événement sportif. Dans l’idéal, l’entreprise doit cependant prévoir un moyen de transport – taxi, covoiturage, etc. – afin de ramener le personnel après la fête,explique Donatienne Knipping, Legal Advisor chez Partena. Dans tous les cas, l’employeur est tenu de communiquer que l'activité organisée à  l'occasion du match a lieu en dehors des heures de travail et ne revêt aucun caractère obligatoire. Il précise ainsi sa responsabilité, notamment en cas d’accident sur la route du retour, poursuit Donatienne Knipping.

Lendemains de la veille

Certaines entreprises pourraient donc également permettre à  leurs salariés de commencer leur journée de travail plus tard le lendemain de match... On peut imaginer décaler la journée de travail pendant toute la période de l'Euro 2016, mais, d’un point de vue pratique, c’est difficilement réalisable, d’autant que cela n’intéresse pas tous les travailleurs ! Une modification temporaire des horaires peut se conclure à  titre individuel, mais il faut idéalement le notifier par écrit, sans quoi cela peut poser problème en cas de contrôle par l’Inspection sociale.

 

Tenue de travail

Arborer une tenue noire, jaune, rouge au bureau ? Même si le règlement de travail ne prévoit pas de code vestimentaire spécifique, votre patron pourrait tiquer. Jouez-la finement... surtout si vous êtes amené à  être en contact direct avec la clientèle.

 

Retour à la liste