Comment vaincre les lundis difficiles

Pour certains travailleurs, le lundi est un véritable enfer. Au point de parfois, déprimer déjà  le dimanche... Comment adoucir les débuts de semaine difficiles ? Nos conseils !

Vous avez attendu le week-end toute la semaine...  Et voilà  qu'il est déjà  fini ! Il va falloir retourner travailler lundi matin. Ca vous déprime ? Voici comment bien démarrer la semaine !

1. Vendredi : préparez votre retour

Avant de partir en week-end, même si vous trépignez, préparez à  l'avance votre retour du lundi. Faites une to do list qui reprend tout ce qui doit être fini vendredi soir, histoire de ne pas devoir finir des tâches urgentes et stressantes dès le lundi matin. Vous partirez en plus en week-end le cœur léger.

> Les meilleures astuces pour faire une to do list hyper efficace !

2. Samedi : profitez à  fond de votre week-end

Bien sûr, vous êtes obligé de faire les courses de la semaine le samedi, et de déjeuner en famille le dimanche... Mais pour ne pas avoir la sensation d'avoir gâché votre week-end ou qu'il a filé trop vite, faites aussi des choses qui vous plaisent vraiment pendant le week-end. Renouez avec un ancien hobby, commencez une nouvelle activité, partez vous promener ou voyez simplement vos amis.

3. Dimanche : trouvez un rythme semaine/week-end

Harmonisez dans la mesure du possible vos horaires de la semaine avec ceux du week-end pour ne pas perturber votre organisme. Vous pouvez aussi installer une routine rassurante le dimanche : préparer votre tenue du lendemain, cuisiner un bon repas (et inviter des amis), regarder un DVD...

4. Lundi : évitez les tâches ingrates

Ne cumulez pas les sources d'anxiété : commencer votre semaine en douceur, en effectuant les tâches que vous préférez ou qui ne nécessitent pas beaucoup d'efforts (lecture d'e-mail, agenda, coups de fil aux clients, réunion d'équipe avec croissants...)

> 5 bonnes raisons d'aimer le lundi !

5. Lundi toujours : chouchoutez-vous

Faites en sorte d'avoir envie que le lundi arrive : planifiez un déjeuner avec un ami ou un collègue que vous appréciez, une scéance de sport, levez-vous plus tôt pour avoir le temps de prendre un bon déjeuner avec vos enfants (crêpes, pancakes, English breakfast? Tout est permis!), levez-vous avec votre chanson préférée... Faites-vous plaisir !

6. Mardi : posez-vous les bonnes questions

Souffrir du blues du dimanche n'est pas une raison de dramatiser, bien sûr. Mais si l'angoisse est très forte et qu'elle se répète les autres jours de la semaine, il est temps de faire le point. Le malaise est-il plus profond ? Est-il temps de changer de job ?

> Devez- vous quitter votre job en 2017? Des questions qui vous permettent de faire le point

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Source: journaldunet.com

Publié :

Retour à la liste