Comment vieillir activement en entreprise?

En 2012, la Commission européenne met les seniors à  l'honneur en choisissant comme thème le vieillissement actif. Un vrai défi pour le monde de l'entreprise... L'Europe est en effet confrontée à  un vieillissement significatif de sa population, grâce à  l’amélioration des conditions de vie, de la protection sociale et aux progrès de la médecine. En moyenne, les européennes vivent 82,4 années et les européens 76,4 années.
Par Annie Cornet, professeur de ressources humaines à  HEC-Ulg et David Randaxhe, chercheur en gestion des compétences.

Le but est de changer les mentalités et d’instaurer une véritable culture du vieillissement actif en Europe. Dans chaque pays européen, ces pratiques devraient être mise en place :

  • l’allongement des carrières qui suppose des politiques de gestion des compétences adaptées, de formation continue et d’aménagement des conditions de travail ;
  • l’implication des seniors dans les décisions qui les concernent au travers des différents organes consultatifs et de décision ;
  • la garantie d’une bonne qualité de vie, le plus longtemps possible, dans son environnement familial ;
  • la réforme des systèmes de sécurité sociale ;
  • la prise en compte de la diversité au sein de la population des seniors (genre, culture et origine, niveau socio-culturel, revenus).

37,7 % des 55-64 ans employés en Europe

Au niveau du marché du travail, malgré les objectifs fixés par l’Union Européenne, le taux d’emploi de seniors reste faible dans la plupart des pays. En Belgique, il était de 37,7% en 2010 pour les 55-64 ans.

Les conséquences ne sont pas négligeables pour les entreprises et organisations : pénurie de main d’œuvre, perte de compétences, problème de financement de la sécurité sociale, etc.

Ce sous-emploi des seniors est lié notamment aux stéréotypes associés à  l’âge. Comme l’on peut l’entendre trop souvent, le vieillissement est perçu comme synonyme de maladie, d’absentéisme, de démotivation, de perte de productivité.

Les entreprises ont besoin de l’expérience des seniors

Pourtant, le bien être physique, mental et social des seniors ne fait qu’augmenter. Ces stéréotypes liés à  l’âge étaient au centre du colloque de l’association des dirigeants de personnel (ADP) de Liège en mars dernier et d’un colloque international organisé en décembre 2011 par le projet Génération + (HEC-ULg/ FSE). Il a été mis en évidence que les seniors ont des expertises professionnelles dont l’entreprise a besoin.

Mais peu de mécanismes de transfert de compétences intergénérationnels sont organisés, les projets de tutorat restent rares. Pourtant, les seniors sont de plus en plus motivés à  rester dans l’emploi, pour une question de revenus mais aussi d’implication dans la vie sociale et économique.

La problématique du vieillissement actif suppose aussi une lecture en terme de genre. En effet, la position des femmes et des hommes de cette génération a souvent été marquée par une distribution des rôles sociaux et familiaux qui a  engendré du temps partiel chez les femmes et un retrait total ou partiel du marché de l’emploi pour élever les enfants. Leur positionnement face à  la retraite sera affecté par cette histoire professionnelle et familiale.

"Il est temps de changer de regard"

Serge Guérin a contribué depuis une quinzaine d’années à  faire prendre conscience de la seniorisation de la société et ses effets positifs. Il intervient aussi sur les enjeux de l’accompagnement des plus âgés, sur la place des seniors dans l’entreprise ou sur la problématique de l’intergénérationnel. Comme le dit ce professeur à  l’ESG Management School (Paris) : « Il est temps de changer le regard que collectivement nous portons sur le vieillissement et de reconnaître que les aînés sont d’abord une force et une chance pour notre pays, comme pour l’Europe. La responsabilité des pouvoirs publics, mais aussi de tous les acteurs de la société civile, est de permettre au plus grand nombre de personnes de bénéficier d’une avancée en âge harmonieuse ».

 

Pour plus d'infos
- Programme complet de l’année du vieillissement actif pour la Belgique : www.beactive2012.be/fr
- Conférence lors du lancement de la chaire « Diversité et innovation sociale» (GDG Suez / Mobistar / SNCB) coordonnée par EGiD - HEC et SEIN de l’Université de Hasselt le 24 avril à  Bruxelles, avec Serge Guérin.
- annie.corneté@ulg.ac.be

 

 

Retour à la liste