42% des indépendants et PME ont changé leur manière de faire en raison de la crise

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 3 juin 2020

Webshop, service de livraison ou à emporter, etc. Les entrepreneurs se sont adaptés pour faire face à la crise. C’est ce qu’il ressort d’une enquête réalisée par le Syndicat neutre pour indépendants (SNI).

numérique

Avant la crise, seule la moitié des entrepreneurs mettaient en évidence leurs services/produits via le numérique (webshop, réseaux sociaux, etc.). Aujourd’hui, au regard de la situation actuelle, ce sont 8 entrepreneurs sur 10 « qui sont maintenant en ligne d’une manière ou d’une autre » constate le SNI. Par ailleurs, d’autres indépendants et PME, pour faire face à la crise, ont également décidé de commercialiser d’autres produits et services. Ainsi, 42% des travailleurs indépendants et des PME ont changé leur modèle ‘business’ durant la crise.

« Le coronavirus a obligé les entrepreneurs à s’adapter. Cela leur a fait prendre conscience que certaines choses ne rapportent pas beaucoup et sont en fait trop chères, ou leur a fait comprendre que d’autres nouveaux produits et services peuvent également se développer. Cette prise de conscience était peut-être salutaire pour certains », explique Christine Mattheeuws, président du SNI.

Le Syndicat rappelle qu’avant la crise, 1 entrepreneur sur 4 ne disposait pas de réserves suffisantes et que la pandémie de Covid-19 a vraisemblablement contraint nombre d’entre eux à remettre en question leur manière d’entreprendre. Plus de la moitié des répondants (53%) indiquent d’ailleurs qu’ils prendront en compte et de manière effective, de nouvelles méthodes de travail. C’est dire que « l’entrepreneuriat ne sera plus jamais le même », conclut le SNI.

Source : Métro

>> A lire aussi : Coronavirus : le secteur de livraison en plein boom

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi