Coronavirus : dans 1 cas sur 10, l’employeur adapte le salaire de chômage temporaire

Date de publication: 8 avr. 2020

Selon la ministre fédérale de l’Emploi, Nathalie Muylle, la Belgique compte aujourd’hui 1,25 millions de travailleurs en chômage temporaire, ce qui représente près d’un travailleur sur trois dans notre pays. Et selon Acerta, l’employeur adapte le salaire de chômage temporaire dans un cas sur dix. 

salaireUne enquête, menée par Acerta RH sur les salaires de mars, montre qu’1 travailleur sur 10 se trouvant en situation de chômage temporaire pour force majeure voit son salaire adapté par son employeur. Cela concerne davantage les cadres (17,5%), suivis par les employés (11,9%) et les ouvriers (5,5%). 

>> A lire aussi : Coronavirus : chômage temporaire, quid de mes jours de congés annuels ?

En ce qui concerne les cadres, le complément se situe entre 1 et 100 euros par jour dans la majorité des cas. 40% des employés qui bénéficient d’une adaptation de salaire perçoivent entre 5 et 10 euros supplémentaires. Enfin, les ouvriers reçoivent, dans 8 cas sur 10, un supplément compris entre 5 et 20 euros par jour. 

Acerta RH précise qu’en général, les personnes dont le travail est moins susceptible de basculer en chômage temporaire reçoivent plus vite un complément pour compenser la perte de salaire. En outre, les compléments seraient plus fréquents dans les grandes entreprises car elles « ont généralement davantage de réserves et de possibilités de ne pas devoir recourir directement au chômage temporaire en cas de circonstances extrêmement défavorables »

>> A lire aussi : Coronavirus : chômage temporaire, combien vais-je gagner sur le mois ?

Pour rappel, un salarié placé en chômage temporaire pour cause de force majeure perçoit normalement 65% de sa rémunération moyenne, plafonnée à 2754,76 euros brut. En raison de la crise liée au Coronavirus, le montant a été exceptionnellement plafonné à 70%

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi