Coronavirus : les mauvais côtés du télétravail

Date de publication: 7 avr. 2020

On pense souvent aux côtés positifs du télétravail, mais rarement aux inconvénients qui en découlent. Si certains y sont habitués depuis longtemps, d’autres le découvrent depuis le début du confinement et doivent alors composer avec ses aspects négatifs. 

télétravailHoraires plus souples, moins de trajets et environnement de travail plus agréable : pour beaucoup, le télétravail possède plus d’avantages que d’inconvénients. Pourtant, il comporte aussi des aspects moins agréables, voire néfastes pour le travailleur. 

>> A lire aussi : Coronavirus : télétravail, comment je m'y prends?

Selon un rapport des Nations Unies en 2017, 41% des télétravailleurs pointent un niveau de stress élevé, contre 25% des employés de bureau. Les personnes travaillant à distance auraient tendance à trop se concentrer sur les tâches et pas suffisamment sur le relationnel. 

>>  A lire aussi : Ces collègues insupportables…même en télétravail

En effet, l’un des plus gros désavantages du télétravail est sans conteste le sentiment d’exclusion qu’il provoque. Selon une enquête Ipsos, 44% des travailleurs pensent que travailler hors du bureau limite les relations entre collègues. 65% des télétravailleurs déplorent le risque de perte du lien social, selon une étude de Malakoff Mederic. La durée idéale du télétravail serait de 6,8 jours par mois. L'organisation internationale du travail recommande de ne pas travailler hors du bureau plus de trois jours par semaine. Des conseils difficiles à suivre en cette période de confinement et de télétravail imposé…

>> A lire aussi : Le télétravail favorise l’isolement

De plus, ce sentiment de rejet va souvent de paire avec un manque de confiance en soi, qui peut engendrer une baisse de la productivité et un sentiment de mal-être. Pourtant, il suffirait de seulement quinze minutes de discussion par jour avec ses collègues pour observer une hausse de 20% de la performance. 

Enfin, il faut se méfier du risque de distraction accru : enfants à gérer (et encore plus en ces temps de confinement), pas de patron pour encadrer le travailleur et tentations de la maison (télévision, jeux, etc). Les personnes travaillant à distance doivent faire preuve de  davantage de discipline. 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi