CV : les pièges à éviter absolument

Chaque jour, les recruteurs déchiffrent des dizaines de CV. Mal rédigés, à la longue, ceux-ci font mal aux yeux et terminent en classement vertical...

Bien sûr, certaines règles d'or pour un bon CV sont des évidences pour tous: bonne orthographe, organisation et structure, clarté,... mais il reste néanmoins certains pièges à éviter si vous ne voulez pas ruiner celui-ci.

> Voir aussi: "15 astuces pour éviter les fautes d'orthographes" 

Pour vous aider à rendre votre CV plus percutant, et afin qu'il ne connaisse pas ce sort, nous vous donnons une liste de 6 erreurs à éviter absolument!

> A la recherche d'un emploi? Découvrez nos 1500 offres! 

Erreur 1: vos objectifs ne sont pas clairs

Si vous incluez dans votre CV une section "Objectifs" essayez d'être le plus précis possible quant à ceux-ci.
Trop souvent, les recruteurs lisent des phrases bien vagues à ce sujet, du style "je suis à la recherche d'un défi professionnel intéressant".

Une bonne chose à faire est de personnaliser vos objectifs par rapport à l'emploi pour lequel vous postulez!
Suivant l'emploi, vous devez aussi vous poser la question si cette rubrique apporte un "plus" à votre CV? Dans le cas contraire, n'hésitez pas à la retirer. 

> Voir aussi : "10 informations à retirer de votre CV" 

Erreur 2: vous avez indiqué d'anciennes (très anciennes) connaissances

Listez vos connaissances les plus récentes, ainsi que des connaissances pertinentes (qui vous ont amené à vos connaissances actuelles), sans passer par un historique exhaustif de TOUTES vos connaissances...
Par exemple, pour un informaticien, nul besoin d'indiquer que vous maîtrisez parfaitement Windows 3.11...

> Voir aussi: "Les 10 compétences les plus demandées" 

Erreur 3: vous utilisez trop d'acronymes

Evitez les acronymes! Un acronyme c'est un sigle qui se prononce comme un mot à part entière.
Si certains d'entre eux sont régulièrement utilisés et sont connus de tous (IT, RH,...), n'en abusez quand même pas. Et si nécessaire, si l'acronyme est indispensable mais moins connu, n'hésitez pas à l'expliquer.

Erreur 4: attention au jargon utilisé dans des domaines bien spécifiques

Utiliser le jargon d'un domaine bien spécifique (informatique, construction,...) peut, si il est correctement employé, démontrer votre connaissance de ce domaine. Mais à trop l'utiliser ou à mal l'utiliser, vous risquez de desservir votre cause...

> Voir aussi: "Les tics de langage qui ruinent votre crédibilité" 

Si ces termes ne se retrouvent plus qu'uniquement dans théorie (cours, livres, syllabi,...) et non sur le terrain, au lieu de montrer votre connaissance de ce domaine, vous risquez de faire croire que vous n'en avez qu'une connaissance très théorique, bien loin de la réalité.

Erreur 5: vous ne semblez pas cerner clairement l'emploi pour lequel vous postulez

Si il est vrai que certaines annonces d'emploi ont un intitulé assez vague ou "passe partout", à vous de voir (au travers du descriptif de la fonction, par exemple) ce que l'employeur recherche comme profil et si cette recherche peut correspondre avec vos compétences. Ainsi, vous pourrez orienter votre CV en fonction de ce qui est demandé.

> Voir aussi: "Comment rédiger le CV idéal?" 

Erreur 6: vous êtes très vague concernant votre expérience

Des expressions comme "j'ai travaillé en étroite collaboration avec l'équipe réseau", "collaboration avec le tax adviser de l'entreprise" ne donnent pas d'explications pertinentes quant à votre expérience! Etes-vous ingénieur réseau? Etes-vous comptable?

Détaillez et expliquez clairement votre expérience en fonction de ce qui est demandé dans l'offre d'emploi!

> Un nouveau challenge vous tente? Postulez à l'une de nos 1500 offres d'emploi 

Publié :

Retour à la liste