Dans quel pays européen octroie-t-on le plus de jours de congé de paternité ?

Le congé de paternité ne bénéficie pas du même traitement dans tous les états membres de l’Union européenne. La durée varie en fonction des pays et dans certains cas, ce droit est inexistant. L’introduction d’un congé de paternité tend à favoriser l’égalité des genres au travail et au domicile.

Depuis 2012, plusieurs changements législatifs ont été apportés à la loi sur les congés parentaux en Belgique. Désormais, la loi prévoit un congé de naissance (anciennement appelé congé de paternité et qui fut introduit en 2002) de 10 jours ouvrables accordés au père et au coparent. Ces 10 jours doivent être pris dans les 4 mois qui suivent le jour de naissance. Les 3 premiers jours sont payés par l’employeur (100% du salaire) et les 7 jours suivants sont payés par la mutualité (82% du salaire brut).  Ce droit est également appliqué en cas d’adoption.

Le congé de naissance est différent du congé parental qui autorise tous les travailleurs (hommes ou femmes) à prendre un congé rémunéré d’une période de 4 mois quel que soit leur type de contrat. Le congé parental, utilisé soit en bloc ou transféré en partie à l’un des parents, peut être pris à tout moment jusqu'à ce que l’enfant ait atteint 12 ans (contrairement au congé de maternité et de naissance qui se situent autour de la naissance de l’enfant). L’allongement du congé parental à 4 mois a été introduit le 8 mars 2010 par une directive européenne et est entré en vigueur en Belgique le 1er juin 2012.

Petit tour d’horizon du congé de paternité en UE

  • Les bons élèves

Les pays scandinaves sont généralement admirés pour leur politique familiale exemplaire. Le congé de paternité fut introduit pour la première fois en 1974 en Suède. De plus, le congé parental suédois d’une durée de 480 jours permet aux pères de prendre jusqu’à 240 jours de relâche. En Finlande, les hommes peuvent recevoir jusqu’à 54 jours ouvrables de congé. En Europe du nord, l’Estonie a mis en place un congé de paternité de 2 semaines.

Au Danemark, les pères ont droit à 2 semaines de congé de paternité. L’Espagne se montre aussi généreuse prévoyant un congé de paternité de 4 semaines. Au Portugal, 10 jours sont accordés aux papas. Comme en Belgique, le congé de paternité existe en France depuis 2002 et est d’une durée de 11 jours. Au Royaume-Uni, la période est de 15 jours.

Certains pays de l’est favorisent eux aussi le congé de paternité. C’est le cas de la Bulgarie où les papas se voient octroyés deux semaines. Bien qu’il n’existe pas de congé de paternité en Roumanie, les hommes peuvent recevoir 21 semaines de congé parental à la place des mères.

En Europe centrale, la Pologne et la Slovénie mènent une politique familiale favorable aux pères qui les autorise à prendre 2 semaines de congé de paternité. En Hongrie, la durée s’étend sur 5 jours.

  • Les mauvais élèves

Certains pays d’Europe n’ont pas encore prévu de congé de paternité dans leurs textes de loi. L’Italie, l’Allemagne, l’Autriche, la Grèce, l’Irlande, le Luxembourg et la Slovaquie se montrent peu généreuses vis-à-vis des hommes et les congés parentaux sont généralement octroyés aux femmes.

Aux Pays-Bas, seulement 2 jours non rémunérés sont accordés aux heureux pères.

Texte: Aurélie Ghalim

Retour à la liste