De nouveaux espaces de travail flexibles dans les gares bruxelloises

Quelques mois après les Guillemins à  Liège, c'est au tour de plusieurs gares bruxelloises de proposer des espaces de travail flexibles à  leurs utilisateurs.

Le rythme auquel les gares de la SNCB s'équipent afin de proposer aux utilisateurs du train de combiner cette casquette avec celle de « travailleur » est soutenu : quelques mois après celle des Guillemins à  Liège, c'est au tour de la gare de Bruxelles-Luxembourg de proposer cette formule aux voyageurs. Et ce, un mois avant la gare de Bruxelles-Midi et d'autres extensions prévues ensuite sur le réseau de la SNCB à  Anvers, Bruges et Bruxelles-Central notamment.

L'idée ? Fruit d'un partenariat conclu entre les chemins de fer et le groupe Regus, qui propose aussi d'autres espaces de travail en Belgique en dehors des gares, ces lieux sont spécifiquement dédiés aux travailleurs nomades. Ils sont accessibles au tarif de 6 € par heure, une quarantaine de personnes utilisant désormais chaque jour en moyenne les installations de Liège. Les voyageurs peuvent les utiliser pour rencontrer leurs clients ou pour faire du travail administratif à  quelques mètres à  peine des quais, précise-t-on à  la SNCB. Ils sont équipés d’un Wi-Fi haute vitesse et d’une assistance administrative professionnelle avec, par exemple, une assistance pour l’impression de documents ou pour la réservation d’un taxi ou d’un restaurant.

Le nouveau centre de Bruxelles-Luxembourg comprend en particulier un business lounge avec des tables de lecture, des fauteuils, des Thinkpods et deux salles de réunion. Celui de la gare de Bruxelles-Midi disposera de cinq salles de réunion, d’une salle de coworking pouvant accueillir jusqu’à  18 personnes, d’un business lounge, d’un espace téléphone et d’un espace bibliothèque pour quatre personnes. Le centre dispose également d’un espace douche payant, étudié pour répondre aux besoins des « voyageurs internationaux ».

Benoît July

Publié :

Retour à la liste