De plus en plus d'emplois sont inoccupés en Belgique

Publié : Par

Le taux d’emplois vacants s’affiche à 2,9% en Belgique selon Eurostat, relaye HR Square. Celui-ci mesure la proportion de l’ensemble des emplois qui sont vacants par rapport au nombre total d’emplois occupés et vacants.

> Voir aussi : La prudence s’impose dans les recrutements 

Dans la zone euro, le taux d’emplois vacants se situe à 1,7% au quatrième trimestre 2016. Il est donc en hausse par rapport aux taux de 1,6% enregistrés tant au trimestre précédent qu’au quatrième trimestre 2015. Plus précisément, il s’établissait, toujours au quatrième trimestre 2016, à 1,3% dans le secteur de l’industrie et de la construction et à 2% dans celui des services. Pour la même période, dans l’Union européenne, ce taux s’établit à 1,8%, stable par rapport au trimestre précédent et en hausse par rapport au quatrième trimestre 2015 (1,7%).  

> Qu'est-ce qui contribue au bien-être des travailleurs belges?

Les taux d’emplois vacants les plus élevés ont été enregistrés en République tchèque (3%), en Belgique (2,9%), en Allemagne (2,6%) et au Royaume-Uni (2,5). Les plus faibles ont, quant à eux, été relevés en Grèce (0,3%), en Espagne, en Pologne et au Portugal (0,7% chacun) ainsi qu’en Bulgarie (0,8%).

Au total, le taux d’emplois vacants a augmenté pour cette même période dans 23 États membres, est resté stable dans quatre autres et a baissé à Chypre (-0,1%). La Belgique fait partie des pays où les plus fortes hausses ont été constatées (+0,7%), au côté de la Croatie, de la République tchèque, de la Lettonie et de la Slovénie. 

> Découvrez toutes nos offres d'emploi, tous secteurs confondus !

Retour à la liste