De plus en plus de Bruxelloises deviennent indépendantes

Publié : mardi 19 décembre 2017 Par

Le nombre d’indépendantes à Bruxelles a progressé de 16% en cinq ans, une croissance plus forte que celle du nombre d’indépendants bruxellois (+15%). C’est ce qui ressort du baromètre « L’entrepreneuriat au féminin dans la Région de Bruxelles-Capitale » réalisé par Women in Business, la plateforme de soutien à l’entrepreneuriat féminin à Bruxelles.

Sur la seule année 2016, plus de 4.000 femmes bruxelloises ont ainsi démarré une activité en tant qu’indépendante à Bruxelles, soit 23% de plus qu’en 2011. Parmi les nombreuses statistiques reprises dans la baromètre, on retiendra notamment que plus de la moitié (58%) des Bruxelloises démarrant une activité d’indépendante ont moins de 35 ans et une part semblable (57%) des indépendantes sont titulaires d’un diplôme du supérieur.

>> À lire aussi : Quatre seuils supplémentaires de cotisations sociales pour les indépendants

Mais les femmes ne représentent à Bruxelles que 28,3 % des indépendants, contre 34,8% en Flandre et 35,1% en Wallonie. "Notre objectif est d’arriver à 35 % d’ici 2025. Le deuxième objectif est d’arriver pour la Belgique à un taux d’activité entrepreneuriale des femmes - c’est-à-dire celles impliquées dans le lancement d’une jeune entreprise - de 5,5%. Nous sommes à 5% alors que nous étions encore à 3,1% il y a un an, le taux le plus faible de l’Union européenne", précise Didier Gosuin (Défi), ministre bruxellois de l’Emploi et de l’Économie.

En outre, la Région bruxelloise compte cinq fois plus d’indépendantes de nationalité étrangère que les autres régions. “Les chiffres du baromètre et l’évolution entre 2015 et 2017 montrent que les lignes bougent, mais nous devons poursuivre nos efforts”, commente Didier Gosuin cité dans un communiqué.

>> Vous cherchez un job ? Découvrez toutes nos offres d'emploi !

Retour à la liste