De plus en plus de pères optent pour le congé parental à temps partiel

Publié : vendredi 15 juin 2018 Par

équipe

Les pères sont encore une minorité à opter pour le congé parental à temps partiel (2,44%). Il s’agit néanmoins d’une hausse de 54% par rapport à 2012, selon les chiffres publiés par Acerta.

31,55% des hommes qui optent pour une forme d’interruption de carrière choisissent le congé parental à temps partiel, contre 33,47% chez les femmes. Avec seulement 2,44% des hommes qui optent pour le congé parental en 2017, ceux-ci restent néanmoins une minorité. Cependant, le nombre d’hommes qui prend un congé parental est bel et bien en hausse comparé à 2016 et aux années précédentes, alors que le pourcentage de femmes a baissé jusqu’à 4,51% pour 2017. Dans la catégorie des travailleurs masculins entre 30 et 40 ans, 5,36% ont en 2017 pris un congé parental à temps partiel, soit une augmentation de 54% par rapport à 2012.

De manière générale, l’interruption de carrière, quelque soit sa forme, a perdu en popularité, tant chez les femmes que chez les hommes. La forme la plus populaire d’interruption de carrière est le crédit-temps à temps partiel, qui est bon pour plus de la moitié de toutes les interruptions/diminutions de carrière. Chez les hommes, ce régime reprend près de 55% de toutes les formes d’interruption de carrière, alors que chez les femmes, il n’occupe que 50% de tous les régimes d’interruption de carrière. En outre, l’interruption de carrière est plus fréquente dans le secteur non marchand, chez les travailleurs de plus de 50 ans (les emplois de fin de carrière donc) et dans les grandes entreprises.

Retour à la liste