Des dirigeants en « pleine conscience »

Publié : jeudi 23 mars 2017 Par

De plus en plus de dirigeants d’entreprise pratiquent la méditation et la pleine conscience dans leur quotidien. Des techniques favorables à leur santé et à la santé de leurs équipes.  

Ils sont quatre, les yeux fermés, assis dans une pièce d’un bâtiment de l’avenue Louise. Dans le calme plat qui envahit le lieu, chacun se concentre sur sa respiration pour répondre au mieux aux consignes de l’exercice de méditation présenté par Marjan Abadie, instructrice de l’Institut Mindfulness.

> Voir aussi : Les travailleurs belges plus stressés, moins énergiques

Derrière ce calme se cachent pourtant des vies bien chargées. Comme dans le cas de Laurent, qui occupe un poste de dirigeant dans une compagnie de Télécom internationale. Ces exercices de méditation et de pleine conscience, il les a accueillis comme des instants de sérénité nécessaires dans une vie professionnelle de plus en plus étouffante. Et les résultats, il a pu les observer sur lui-même, mais aussi au sein de ses équipes. « Je dois dire qu’à la base, j’ai surtout commencé la pleine conscience pour moi-même… pas tant pour mes équipes. L’année passée, je me suis rendu compte que j’avais besoin de prendre une pause, que je fonçais droit vers le burn-out. J’ai pris trois mois de congé, et j’ai participé à des séances de pleine conscience. Cela m’a permis de revenir en entreprise en restant plus calme, en étant plus serein. Et de relativiser les choses, de remettre en question cette course permanente vers le résultat. Aujourd’hui, je pense que je parviens à mieux écouter mes équipes et à mettre en place des méthodes de management qui correspondent mieux à leur profil. »

> 7 astuces simplissimes pour une meilleure ambiance au bureau

Des pratiques à la mode

Mais ces quelques dirigeants se prêtant à l’exercice de la méditation ne sont pas une exception à la règle. La méditation et la pleine conscience sont des pratiques de plus en plus courantes en entreprise. Et leurs directions suivent le mouvement. « Ils sont toujours plus nombreux à être convaincus » , explique Marjan Abadie.

Ces méthodes ont déjà fait leurs preuves dans les plus grandes structures qui soient… Car parmi les adeptes célèbres de cette discipline figurait Steve Jobs. Ce dernier louait alors les bienfaits de cette pratique sur sa concentration et sa capacité de suivre son intuition. De même, Jeff Weiner, CEO de LinkedIn, utilise ces techniques pour clarifier son esprit. Evan Williams, cofondateur de Twitter, pratique, lui, la pleine conscience pour « rester performant sur le long terme ». Et la liste ne s’arrête pas à ces trois noms puisque Oprah Winfrey, Larry Brilliant ou encore Rupert Murdoch utilisent ces techniques dans leur quotidien. Le mouvement parti de la Silicon Valley s’est répandu dans le monde anglo-saxon avant d’envahir l’Europe et d’autres pays industrialisés.

Un travail plus serein

Les bienfaits de ces techniques sont nombreux. Concentrons-nous sur ceux liés à la pleine conscience. Si beaucoup visualisent les bienfaits qu’elle peut apporter dans la vie privée, cette technique propose plusieurs atouts dans la vie professionnelle : une capacité accrue de gestion des émotions et du stress, le développement d’une plus grande sécurité intérieure, une dynamisation de la créativité ou encore le renforcement de l’efficacité personnelle et du travail en groupe.

> Voir aussi : 7 trucs pour se vider l'esprit après le boulot

Laurent, dirigeant au sein d’une entreprise de télécoms, se confie sur son propre vécu. « Les demandes du monde de l’entreprise vis-à-vis de ses employés sont de plus en plus fortes. Et le dirigeant est encore plus demandé… Je cherchais un moyen qui me permette de mettre ce stress de côté et de relativiser les épreuves qui se dressent face à moi. Ensuite, cette pratique fait suite à un besoin de me recentrer sur moi-même. Les dirigeants ruminent tout le temps le passé, ou sont en train d’anticiper le futur. La pleine conscience permet de nous remettre dans le présent et de participer pleinement au moment présent. Enfin, elle permet de se recentrer sur son corps et sur les signaux de stress qu’il envoie. Nous avons trop souvent tendance à n’écouter que notre tête, mais notre corps envoie sans cesse des informations en période de stress et d’agitation. C’est un moyen de contrôler ce stress. »

A la recherche d'un emploi? Découvrez ici toutes nos offres 

Retour à la liste