Des formations aux « TIC » pour les jeunes sans emploi

Le 20 avril 2015, la Proximus Foundation lançait son projet Digitalent, une série de workshops destinés à plonger des jeunes sans emploi et peu qualifiés dans le monde des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Compte tenu du succès rencontré par les 4 éditions organisées en 2015, 9 ont été prévues en 2016, partout en Belgique : à Hasselt, Bruxelles, Gand, Mons, Malines, Liège, Namur et Charleroi.

Le projet Digitalent s’adresse aux jeunes demandeurs d’emploi de 18 à 25 ans rencontrant des difficultés à s’orienter vers des études ou un projet professionnel et propose une dynamique différente de celle de l’école : des ateliers pratiques et des mini-projets concrets où les notions théoriques sont directement appliquées. L’objectif est d’orienter ces jeunes et de susciter, chez eux, un intérêt pour le monde des TIC. 

« Les TIC ne font pas seulement partie de notre quotidien. Elles constituent également des compétences cruciales dans l'économie actuelle et de puissants leviers pour l'emploi », assure-t-on chez Proximus. « Parmi les projets réalisés : une poubelle qui trie les déchets automatiquement, une fresque interactive, une harpe laser, une main musicale, un drone, un plateau de jeu interactif, une voiture télécommandée par smartphone, ou encore un appareil photo. »

Les ateliers Digitalent se déroulent sur 8 semaines à temps plein. Une semaine type se compose de 3 jours de découverte des techniques de base de l’impression 3D, de la programmation et de la création de site web, d'une journée avec « YouthStart » pour développer l’esprit d’entreprise et d'une journée avec l’office régional de l’emploi pour améliorer les techniques de présentation, la rédaction d’un CV et d’une lettre de motivation, et pour mieux cerner ses forces et ses atouts.

Au terme des 8 semaines, chaque participant aura réalisé un projet technique en groupe. A la fin du projet, un plan d’accompagnement des jeunes est établi par l’office régional de l’emploi et la Proximus Foundation. L’objectif est de soutenir le jeune dans ses démarches et de l’aiguiller, que ce soit dans la recherche d’une formation qualifiante, d’un stage ou d’un emploi. 

Par ailleurs, Proximus et Le Forem ont fondé le centre de compétences Technobel, agréé par la Région wallonne, qui organise des formations spécialisées dans domaine des TIC. Celles-ci permettent aux demandeurs d'emploi de développer leurs compétences et d'accroître leurs chances de décrocher un emploi.

Par

Publié :

Retour à la liste