Des jobs avant tout très qualitatifs dans des entreprises de pointe

Trop de candidats souhaitent en effet travailler au Grand-Duché du Luxembourg pour des raisons purement financières. Un mauvais calcul ?  

Adecco

Adecco Luxembourg, qui participera à l'après-midi de l'emploi d'Arlon ce jeudi 24 octobre au Hall polyvalent, travaille notamment avec des entreprises industrielles du nord du Grand-Duché. De quoi vous offrir des opportunités dans des domaines de pointe variés, au sein de structures qui vont de la PME à la multinationale. Nous avons rencontré Claire Fresing, Consultante Recrutement & Sélection de l'agence généraliste de Pommerloch, qui nous a parlé des différentes opportunités qu’Adecco Luxembourg pouvait offrir, des principales compétences recherchées par ses entreprises partenaires, et des caractéristiques intrinsèques du marché de l'emploi du nord du Grand-Duché de Luxembourg.

 Adecco Lux Claire Fresing [square]

Mme Fresing, parlez-nous des différentes opportunités d’emploi dans votre zone d’activité à l’heure actuelle?

Il y a énormément d’opportunités et de secteurs très porteurs dans le paysage économique et industriel du nord du Grand-Duché de Luxembourg. De nombreuses entreprises de pointe, de l’artisan à la multinationale en passant par la PME, recherchent des profils moyennement à très qualifiés. En tant qu’agence à vocation généraliste, nous souhaitons évidemment être présents et actifs sur tous les fronts. Indépendamment de nos besoins récurrents dans tous les domaines, nous avons actuellement des demandes plus particulièrement importantes dans le bâtiment, gros et second œuvre, et dans l’industrie. Mais notre champ de recherche et donc d’opportunité va bien au-delà de ce type de profils, puisque notre agence généraliste se divise en quatre grands domaines distincts : "industrie", "bâtiment", "vente" et "office" au sens large.  

Quelle philosophie et valeurs défendez-vous en tant que consultante RH ?

L’humain est et doit évidemment être au centre de nos préoccupations. Nous souhaitons établir une relation sur le long terme avec nos clients, basée sur la confiance. Nous nous positionnons en tant que véritable partenaire recrutement. Cela implique respect, fiabilité, honnêteté et transparence dans nos relations avec eux, comme à l’égard de nos candidats. Je suis par exemple très claire avec mes clients sur le fait que nous ne pouvons pas créer de « moutons à cinq pattes », mais que nous pouvons par contre déceler et les orienter vers des profils capables "d’apprendre à apprendre" et donc de s’intégrer harmonieusement dans leur structure. Comme je suis transparente vis-à-vis des candidats dans ce qui est possible de faire pour eux ou non. Il n’est pas de notre "devoir" de trouver une place à tout le monde. Notre but c’est de les placer uniquement là où ils seront heureux et donc performants. Nous nous devons donc d’être neutres et objectifs et de leur poser les bonnes questions : quelle est votre situation actuelle ? Quel est votre objectif ? Vers quoi souhaiteriez-vous aller ? Et en fonction de leurs réponses et des différents éléments de leur profil de pouvoir leur dire : voilà ce que nous allons pouvoir faire pour vous. Dans la mesure où nous sommes déjà un employeur, dès le moment où ils rentrent dans notre agence, j’attends donc d’eux comme d’ailleurs je l’exige de moi-même, qu’ils se soient préparés sérieusement à notre entretien et qu’ils adoptent un comportement, une posture et une tenue conforme aux exigences du cadre professionnel. Nous sommes aussi là pour les y aider, les "coacher" sur les comportements attendus dans la société d’aujourd’hui, par exemple : ponctualité, politesse, fiabilité mais aussi une certaine réserve. Nous rappelons tous les jours que l’expression de certains états-d’ âme ou émotions n’a pas sa place dans la sphère professionnelle.

Quels sont les avantages et attraits de ces entreprises du nord du Grand-Duché ?

La véritable bonne raison, à mon sens la plus importante, valorisante et significative de s’y intéresser, est la diversité des entreprises et la richesse des jobs proposés. La qualité et la complexité des fonctions, dans des secteurs très souvent à la pointe de l’innovation et de la technologie, les rendent gratifiantes, pleines de sens, et extrêmement valorisables dans le cadre d’une carrière.

Il me semble par contre important également d’évoquer la raison que tout le monde connaît ou du moins croît connaître, de nature purement financière, avec un salaire net plus élevé. Si cet attrait financier est évidemment réel dans certaines situations, il est néanmoins à relativiser et surtout à envisager dans un cadre global, package salarial, trajet (et leurs coûts) et qualité de vie inclus. Je veux dire par là que trop de profils viennent au Luxembourg pour de mauvaises raisons. Venir par rapport à un projet précis, une démarche réfléchie ou une entreprise en particulier, donnera de bien meilleurs résultats sur le long terme et sera donc beaucoup plus pertinent.

Quelles compétences sont particulièrement recherchées par les entreprises ?

Elles souhaitent trouver des personnes qui ont une bonne attitude, des capacités relationnelles, de communication et surtout d’adaptation. La personnalité est une demande explicitement formulée par nos clients. Cette complexité de profils ne se traduisant pas forcément dans la rédaction des offres d’emploi, il est d’autant plus important pour nous de rencontrer les candidats pour découvrir et discerner leur personnalité. La polyvalence, sous différentes formes, est donc encore plus importante qu’auparavant. Les entreprises ont besoin de pouvoir rencontrer et "tester" ces personnalités, d’où leur recours à l’intérim. Ce qui ne doit pas éluder le fait qu’elles recherchent à recruter sur du long terme, et que la majorité de nos missions d’intérim débouchent sur des contrats à durée indéterminée. La supposée précarité du travail intérimaire tient donc aussi de l’ordre de la croyance ou du mythe. Par exemple, au début d’une carrière, seul le premier emploi compte vraiment pour arriver concrètement sur le marché du travail. C’est par cette première confrontation avec le monde professionnel qu’une personne apprend à mieux se connaître et à savoir vraiment ce qu’elle veut et ne veut pas. L’intérim est donc un formidable vecteur et un tremplin.

Comment les candidats peuvent-ils se préparer à vous rencontrer sur le salon d’Arlon ?

Un des points qui me paraît important avant de nous rencontrer physiquement, est de s’inscrire en ligne et de créer un profil sur notre site. Cela nous permettra d’optimiser d’autant mieux le suivi et s’inscrit dans une démarche tant digitale qu’écologique. Ensuite, comme déjà expliqué, un bon degré de préparation est très important et immédiatement perceptible et donc perçu. La personne qui se montre proactive, notamment dans la prise d’information sur les secteurs ou entreprises qu’elle vise, part avec une bonne longueur d’avance sur les autres. C’est un point très positif qui nous encourage forcément à nous surpasser d’autant plus. Enfin, les candidats doivent être les plus honnêtes et les plus précis possibles dans la définition de leurs compétences et envies, et pouvoir les résumer en une phrase.

>> Toutes nos offres d'emploi

Retour à la liste