Des métiers surprenants et «mobiles» au sein d’une structure dynamique

Publié : samedi 22 septembre 2018 Par

S

Quelle meilleure occasion que celle de la semaine de la mobilité pour évoquer les différents métiers qui existent au sein d’une des principales structures qui régule, gère et organise la mobilité en Belgique, le SPF Mobilité & Transports. Si certains de ses métiers classiques semblent évidents aux yeux du grand public, une pléthore d’autres fonctions beaucoup plus originales, confidentielles et malheureusement méconnues existent également. Pour dresser un panorama de ces métiers, nous avons recueilli les témoignages d’un panel de travailleurs du SPF Mobilité & Transports et de Beliris (découlant d’une collaboration entre l'État Fédéral et la Région de Bruxelles-Capitale, Beliris réalise des projets de construction, de rénovation et de restauration dans des domaines variés dont la mobilité), qui nous ont parlé de leur vie et de leur fonction au sein de ces deux structures toujours en mouvement.

>> Travaillez au SPF Mobilité & Transports

 

Lotte Sedeyn - Stagiaire Expert technique navigabilité dans l'aviation générale

« Le plus de ce job est qu’on apprend toujours quelque chose de nouveau »

« Je suis actuellement en stage en tant qu'expert technique en navigabilité. Nous testons sur la base de la législation, de l'expérience et du bon sens si l'appareil est correctement entretenu et s'il est en état de vol (navigabilité). Si oui, nous délivrons un certificat. Sans ce certificat, l'avion ne peut pas voler. C’est une grande responsabilité, c'est pourquoi il est nécessaire de justifier d’au moins cinq années d'expérience pour pouvoir effectuer en solo des inspections sur le terrain.

À l'heure actuelle, je me forme en particulier pour les petits appareils simples utilisés dans un environnement privé (clubs, avions pour l’écolage, planeurs, ...) et des dispositifs qui, pour diverses raisons,  ne sont pas couverts par la législation européenne, comme par exemple les avions ‘ancêtres’ ou les avions de fabrication artisanale. J'aime beaucoup inspecter ces catégories d'appareils de par leur diversité. En effet, peu d'appareils ont la même configuration.

Lorsque je suis au bureau à Bruxelles, je prépare ces inspections en m'immergeant dans les programmes de maintenance, l'histoire et les problèmes liés au type d'appareil à inspecter afin d'être la plus attentive possible lors de l’inspection.  Le plus de ce job est qu’on apprend toujours quelque chose de nouveau. Une mise à jour régulière est nécessaire car la législation et la technologie évoluent et s’améliorent sans cesse.

Le processus d’apprentissage est rapide car on collabore avec des personnes expérimentées dans des domaines très divers. Un autre plus, c’est la grande variété des tâches entre le bureau et le terrain. On ne s’ennuie jamais, c’est différent chaque jour et lors de chaque inspection. 

Bien sûr, les collègues sont aussi un facteur très important. Je suis bien tombée, mes collègues sont tous très serviables, ils s’efforcent de m'emmener le plus possible sur les inspections et les audits pour que je puisse tirer le meilleur parti de mon stage. Dès mon premier jour de travail, ils m'ont donné l'impression d'être un membre à part entière du groupe. »

2

>> Travaillez au SPF Mobilité & Transports

 

Nadhem Ben Kacem - Flight Operations Inspector – DG Transport Aérien

« Je suis un homme de terrain et l'aviation est ma passion »

« Je travaille au service des Opérations de la DG Transport Aérien. Ce service est chargé de missions variées : certification des compagnies aériennes, délivrance d'autorisations spécialepour l'aéronautique, inspections des équipements des aéronefs, audits en vol et aussi les inspections des infrastructures des compagnies aériennes. 

Je suis moi-même pilote et je suis, entre autres, responsable d’inspections qui ont lieu pendant le vol. Nous vérifions si le personnel au sol, les pilotes et le personnel de cabine connaissent et suivent les procédures. Après le vol, nous faisons un débriefing et je rédige un rapport. Par ailleurs, j’effectue également des audits dans les simulateurs de vol où les pilotes s'entraînent,... 

Je suis un homme de terrain et l'aviation est ma passion. Grâce à ma fonction, je me tiens toujours informé des dernières technologies. J’ai déjà travaillé sur des projets extrêmement passionnants, comme par exemple sur celui où un Boeing devait atterrir sur une banquise: ce projet a été un succès, le Boeing a bien atterri à « Troll » sur la banquise au pôle sud. Je suis un expert dans mon domaine. Le SPF Mobilité m’offre la possibilité de planifier et exécuter mon travail de manière autonome, ce que j’apprécie particulièrement. »

12

>> Travaillez au SPF Mobilité & Transports

 

Aurélie Wayenbergh - Ingénieur, cellule technique Direction Générale Transport Routier et Sécurité routière

« Apprendre de nouvelles choses tous les jours dans une dimension internationale est très appréciable »

« Mon travail consiste à suivre la réglementation internationale des prescriptions techniques des véhicules de tous types.

Je représente la Belgique au niveau fédéral lors des réunions d’experts. Le résultat de ces réunions entraîne un changement de réglementation, je suis donc amenée à collaborer avec ma chef de service, juriste chargée d’implémenter cette réglementation internationale dans notre législation nationale. Les véhicules sont soumis à énormément de règlements et directives, que ce soit au niveau de l’environnement (émissions polluantes ou bruit), de la sécurité générale (vitrage, système de vision indirecte, …), de la protection des usagers vulnérables de la route ou encore de l’éclairage ou du freinage. Compte tenu de l’évolution de la technologie, cette législation doit faire l’objet d’une mise à jour permanente. Ce travail me permet d’apprendre de nouvelles choses tous les jours et présente une dimension internationale qui est appréciable. Il est souvent nécessaire de collaborer avec le secteur mais aussi avec d’autres autorités publiques fédérales ou régionales.  

Dans le futur je m’impliquerai aussi dans la surveillance de marché du secteur automobile. C’est une nouvelle activité que notre Direction Générale souhaite développer prochainement. Elle promet de nombreux challenges et interactions avec le secteur ainsi qu'avec les autres États Membres de l’Union Européenne. » 

4

>> Travaillez au SPF Mobilité & Transports

 

Quentin Van Coppenolle- Responsable Coordinateur pour la cellule Drones

« Du budget vers les drones, ici tout est possible ! »

« Vu le développement croissant du secteur des drones, nous avons décidé de créer une cellule spécialement dédiée ici au sein du SPF Mobilité pour le soutenir.

C’est pour moi extrêmement intéressant de pouvoir travailler avec des gens directement sur le terrain et avec différents stakeholders (parties prenantes). Non seulement c’est très enrichissant mais cela permet également d’avoir un feedback direct du terrain quant aux décisions que nous prenons, et donc de rester connecté et en phase avec la réalité et les contraintes des différents acteurs. Je dirais que les possibilités d’évolution et de formation sont très intéressantes au sein du SPF mais que le plus intéressant c’est la diversité des tâches qu’il est possible d’y effectuer. À titre personnel, j’ai commencé il y a quelques années en tant que responsable du budget pour la direction du Transport Aérien et me voilà aujourd’hui Responsable pour la cellule Drones, ce qui est plutôt différent comme journée ! »

1

>> Travaillez au SPF Mobilité & Transports

 

Pierre Lauriers  - Contrôleur de chantier pour Beliris

« L’image encore trop souvent véhiculée de services poussiéreux et inertes est on ne peut plus erronée »

« Je suis contrôleur de chantier chez Beliris. Nous fonctionnons concrètement sous forme et par équipe de projets, les Bouwteams, composées d’un ingénieur-architecte, un juriste, un gestionnaire financier et plusieurs types d’opérateurs, dont ma fonction de contrôleur de chantier.

Travailler sur le terrain et en l’occurrence directement sur des chantiers a toujours été pour moi une véritable vocation, mais représentait également d’importants sacrifices. Ici, j’ai la possibilité de vivre ma passion au quotidien, mais avec des horaires me permettant de concilier agréablement ma vie professionnelle et ma vie de famille.

La diversité, la qualité et l’ampleur des projets (Rénovation de la Gare Schumann, Extension du Métro vers le nord de Bruxelles, etc.) représentent également des attraits appréciables, tout comme la liberté et l’autonomie qui nous sont données pour les mener à bien. Voir les fruits de ses efforts convertis en résultats concrets au bénéfice de la population bruxelloise, et réaliser un projet de A à Z est très gratifiant. Enfin, dernier aspect non négligeable, le salaire de départ est plus que correct et évolutif en fonction des différentes primes et des compétences acquises grâce aux parcours de formation internes. »

5

>> Travaillez au SPF Mobilité & Transports

 

Anke Sempels -  Correspondante RH chez Beliris ​

« Évoluer et grandir très rapidement au contact de personnes expérimentées via le partage des compétences et la transmission des savoirs »

Je suis arrivée chez Beliris au tout début de l’aventure et j’y ai trouvé, au fur et à mesure des années, beaucoup de belles choses en constante évolution et une vraie dynamique positive. Nous étions sept en 1993, quarante-trois 10 ans plus tard, une centaine en 2016 et nous serons 150 collaborateurs à relativement court terme.

Nous fêtons nos 25 ans et avons acquis une certaine maturité dans notre fonctionnement, tout en restant une structure à taille humaine, résiliente, dynamique et agile !

Nous investissons humainement et matériellement dans tous les défis liés à la mobilité qui sont immenses et ne cessent de croître. La mobilité est d’ailleurs dorénavant le défi N°1 de la Région Bruxelloise.

Nos projets, à l’image de l’extension du Métro vers le nord de Bruxelles qui occupe actuellement une grande partie de notre temps, notre énergie et nos ressources, ont une réelle influence sur la qualité de vie des Bruxellois, ce qui est exaltant et très enrichissant. Il existe néanmoins une pléthore d’autres projets, actuels, futurs ou au stade embryonnaire, qui rendent le moment particulièrement opportun pour nous rejoindre. Citons à titre d’exemples la Porte de Ninove, le piétonnier, ou encore la rénovation de la Rue Neuve.

Une autre tendance propre à Beliris est assez unique : nous permettons à des très jeunes, souvent fraîchement sortis de leurs études, de se lancer sur des projets très importants et de grande envergure. Cela leur permet d’évoluer et de grandir très rapidement au contact de personnes expérimentées via le partage des compétences et la transmission des savoirs. Nous avons d’ailleurs concrètement mis en place des binômes et des trajets de formation via Beliris Academy. Nous investissons réellement sur l’humain. »

6

>> Travaillez au SPF Mobilité & Transports

 

Manon Meyer - Ingénieur – chef de projet

« En tant que jeune ingénieur, avoir la possibilité de travailler sur un projet de cette importance constitue une véritable opportunité. »

« Je travaille chez Beliris en tant qu’ingénieur - chef de projet depuis 7 ans. Depuis mes débutsje m’occupe à 100% du projet d’extension du métro vers le nord de Bruxelles, qui reliera Albert à  Bordet d’un seul tenant [Ligne M3 – Albert à Bordet (Evere)]. En tant que jeune ingénieur, avoir la possibilité de travailler sur un projet de cette importance constitue une véritable opportunité.

En plus de la qualité intrinsèque du projet, de sa complexité et de son ampleur, j’apprécie particulièrement l’autonomie dont je dispose dans mon travail, et l’ambiance sereine qui règne dans nos équipes. Il y a une saine émulation et une bonne dynamique mais jamais de mauvais esprit de compétition. Grâce à cette belle dynamique, à notre autonomie et à l’esprit d’initiative qui habite notre structure, nous parvenons à réellement faire bouger les choses ! C’est très stimulant ! »

7

>> Travaillez au SPF Mobilité & Transports

 

Retour à la liste