Des stages en entreprise pendant les vacances

Publié : vendredi 24 mars 2017

Des entreprises ouvrent leurs portes à de jeunes stagiaires pendant les vacances de Pâques. L’occasion pour ces derniers de découvrir, éventuellement, une passion pour un futur métier… 

Que comptes-tu faire plus tard ? Pareille question constitue une forme de rituel, une étape obligée dans la vie d’un jeune qui parfois ne sait pas trop qu’y répondre. C’est précisément dans ce cadre que s’inscrit l’initiative « J-Plonge » : la possibilité donnée à des jeunes entre 15 et 20 ans de se plonger au cœur d’une entreprise à l’occasion d’un stage de quelques jours pendant les vacances scolaires.

> 4 conseils pour être professionnellement crédible malgré son jeune âge

« J’ai arrêté l’école à 16 ans… mes parents étaient inquiets. Je passais la journée à la maison sans que rien ne se passe. J’étais comme on dit ‘en décrochage scolaire’ : je ne voulais plus étudier des matières dont je ne comprenais pas l’utilité », commente William, âgé de 16 ans, cité par l’IFAPME, l’organisme qui propose de tels stages. « Le stage est arrivé à ce moment-là. Pendant une semaine, j’ai pu observer le travail d’un restaurateur de Namur. J’ai pu y ressentir la satisfaction des clients mais également comprendre les contraintes du métier : les horaires difficiles par exemple. Alors que je n’avais jamais cuisiné, j’ai pu prendre goût pour ce métier et ma motivation s’en est sentie grandie. J’ai goûté au plaisir de faire quelque chose de concret et d’utile, d’avoir des responsabilités. Je voulais travailler ! »

Alors que William se forme donc désormais au métier de restaurateur, Nicolas apprend quant à lui le métier de peintre. « Je me suis lancé dans la mécanique puis dans la maçonnerie. Je n’étais pas trop décidé », raconte-t-il. « J’ai réalisé le stage d’observation pendant une semaine dans une entreprise de peinture pour y découvrir le métier. Ça m’a plu, j’aime ce qui est précis et net, le regard des clients quand ils découvrent leurs pièces métamorphosées. A l’issue du stage, j’étais tellement motivé que l’entrepreneur a souhaité que je devienne son apprenti. Aujourd’hui, j’ai le sourire en me levant et en allant travailler. Ce stage et cette rencontre ont changé ma vie. »

> Quel est le stage idéal d’après les étudiants?

Concrètement, ce stage est gratuit et le participant a le libre choix du métier à observer. Il doit être âgé entre 15 et 20 ans, habiter en Région wallonne et être étudiant, apprenant sans contrat d’alternance ou demandeur d’emploi. « Si le candidat est sous contrat d’étudiant en soirée et/ou le week-end, il doit réaliser son stage dans une entreprise différente. S’il est demandeur d’emploi, il peut participer mais doit se tenir disponible pour le marché du travail. S’il est lié par un contrat avec une entreprise (alternance, convention de stage, PFI…), alors il ne peut pas effectuer ce stage », précise-t-on à l’IFAPME.

Comment procéder ? Le candidat est invité à contacter une entreprise de son choix ou présente dans une liste reprise sur le site de l’IFAPME, ensuite à remplir le formulaire de participation. Le premier jour du stage, il sera appelé à remplir une convention avec l’entreprise, afin d’être couvert par une assurance. Le dernier jour, il devra faire remplir par l’entreprise une attestation de présence afin de percevoir un montant de 10 euros par jour de stage, qui seront versés sur son compte bancaire. Les stages se dérouleront du lundi 3 au samedi 8 avril et du lundi 10 au samedi 15 avril. Plus de renseignements sur le site : www.ifapme.be/j-plonge.

Envie d'un nouveau challenge? Découvrez ici les 1550 nouvelles offres d'emploi 

Retour à la liste