Deviendriez-vous prof en échange d’une prime ?

Il y a quelque temps, nous vous parlions de la pénurie de profs dans la Communauté française. À quelques jours de la rentrée, le même constat est fait du côté flamand : les profs manquent à la pelle. Certains constatent ainsi que « le plus beau métier du monde est devenu un merdier ».

Les conditions de travail des enseignants paraissent en effet se dégrader irrémédiablement. L’école serait devenue un « monstre administratif et dirigiste », qui imposerait de plus en plus de paperasse aux enseignants, « aux dépens de la transmission de savoirs et de la relation avec les élèves ». Pas étonnant que les vocations se perdent. 

Aussi, le ministre flamand de l’Enseignement, Pascal Smet (sp.a), tente-t-il d’attirer davantage de travailleurs vers ce secteur public en leur proposant un marché attractif : les travailleurs du secteur privé qui migreraient vers l’enseignement, se verraient octroyer un bonus sous la forme d’une ancienneté reconnue de vingt ans. Seriez-vous prêt(e) à sauter le pas en échange d’un tel bonus ?

Retour à la liste