Les salariés en Belgique coûtent de moins en moins cher

Publié : Par

Selon la quatrième édition du “Tableau de bord de la compétitivité de l’économie belge” dressé par le SPF Économie, douze facteurs ont évolué positivement et quatre ont régressé en 2015, explique l’Écho. 

> A la recherche d'un nouveau challenge? Découvrez nos 1500 offres d'emploi 

Ce tableau rassemble des indicateurs prenant le pouls de l’économie et compare leur évolution avec ceux de nos trois principaux partenaires commerciaux, soit l’Allemagne, les Pays-Bas et la France.

Retour au vert pour la balance courante. “Le solde de la balance des opérations courantes est excédentaire de 1,8 milliard d’euros”, explique l’Écho. “Un résultat qui n’avait plus été positif depuis 2010, et qui signifie que la Belgique pouvait être considérée, en 2015, comme un “investisseur” net à l’étranger”.

Pour la seconde année consécutive, le SPF constate par ailleurs une baisse du coût salarial unitaire (-0,2% en 2014 et -0,5% en 2015). Cette notion exprime le rapport entre la rémunération et la production. Cette tendance à la baisse provient de la stagnation des rémunérations en 2015 et d’une progression de la productivité. “De quoi permettre à la Belgique de réduire davantage son “avance” sur ses trois voisins”. 

> Êtes-vous suffisamment rémunéré? Découvrez-le grâce à notre compas des salaires 

En termes d’innovation, les pays scandinaves, l’Allemagne et les Pays-Bas restent en tête. La Belgique, quant à elle, se positionne parmi les “innovateurs notables” dont le score dépasse la moyenne européenne. “Un bémol toutefois : la Belgique sous-performe dans les investissements publics en recherche et développement. De même, son activité de brevetage apparaît en retrait”.

Notons encore que depuis 2011, le taux d’emploi (67,2% des 20-64 ans en 2015) est resté stable. Néanmoins, il se situe en dessous de la moyenne européenne (70,1%), de l’Allemagne (78%), de la France (69,5%) et des Pays-Bas (76,4%).
 

> Besoin de calculer votre salaire brut depuis le net ou inversement? Découvrez notre calculateur brut-net 

Retour à la liste