En Belgique, le fossé entre les salaires les plus élevés et les plus bas semble se combler

Date de publication: 13 juil. 2019

Salaire

Les revenus du travail sont un peu plus équitablement répartis qu’avant en Belgique, à l’inverse de ce qui se passe dans la plupart des pays du monde. C’est ce qui ressort du dernier rapport de l’Organisation internationale du Travail de l’ONU, relayent nos confrères de la RTBF.

« Le fossé entre les salaires les plus élevés et les plus faibles a tendance à se combler. Si l'on considère que les revenus du travail sont un gâteau : en 2007, les 10% de Belges qui gagnaient le plus avaient pour eux 28% du gâteau des salaires, donc presque un tiers. Et en 2017, 10 ans plus tard, cette part du gâteau a rétréci de 4%, il reste donc 24%, environ un quart de tarte, pour ces travailleurs les mieux payés », explique la RTBF.

« Mais ceux qui gagnent le moins ont vu leur part du gâteau un peu augmenter en 10 ans. La tendance n’est pas spectaculaire, mais elle est là et c’est à souligner parce que cette tendance va à l’encontre de ce qui se passe au niveau mondial. Seuls trois ou quatre pays dans le monde peuvent se targuer d’une égalité salariale plus élevée que chez nous, en fonction du paramètre que l’on retient ».

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi