En quoi consistent des allocations de foyer et de résidence ?

En quoi consistent des allocations de foyer et de résidence ? Une allocation de foyer/résidence doit être conçue comme un complément de salaire attribué à  des travailleurs sous certaines conditions.
La réponse de Ellen Froeyman, SD Worx

Une allocation de foyer/résidence doit être conçue comme un complément de salaire attribué à  des travailleurs sous certaines conditions.

La raison d’être de cette allocation a quelque peu disparu. À l’origine, le but était d’attribuer un complément de salaire aux travailleurs qui étaient disposés à  venir habiter plus près de leur lieu de travail (lisez : dans la ville). Les allocations de foyer ou de résidence leur étaient accordées en guise de compensation de l’augmentation du loyer (plus élevé en ville). La raison originelle a disparu, l’allocation a perduré.

L’allocation de résidence comprend 50% de l’allocation de foyer (48,24 EUR / 96,49 EUR). Ces allocations sont accordées en fonction de certains plafonds de loyers, déterminés par la loi.

Quel travailleur dispose de quel droit ?

L’allocation de résidence est accordée à  :

  • Le travailleur marié ou en cohabitation légale, sauf si l’allocation de résidence est déjà  accordée à  leur conjoint(e) ou à  leur partenaire.
  • Aux autres travailleurs qui ont un ou plusieurs enfants à  charge et qui perçoivent des allocations familiales, sauf s’ils cohabitent avec un(e) travailleur(/se) qui bénéficie déjà  d’une allocation de résidence.

L’allocation de résidence est accordée au travailleur qui n’obtient pas d’allocation de foyer.

Retour à la liste