Enjoliver l’appellation de votre emploi vous rendrait plus rentable

Publié : mercredi 27 septembre 2017 Par

Enjoliver l’appellation de votre emploi permettrait de gagner en confiance et estime de soi. C’est ce qui ressort d’un article de la BBC qui revient sur cette tendance qui consiste à changer la dénomination de certains postes. Le but? Donner l'impression aux travailleurs qu'ils sont montés en grades et qu'ils prennent de l'importance au sein de la société. Pourtant, aucune augmentation de salaire à la clé.

Une étude britannique a ainsi montré, par exemple, que le pourcentage de “managers” payés moins de 1.600 livres (1.8000 euros) par mois était passé de 37% à 60%. Tout ça pour gonfler l’égo des employés.

En donnant l’impression qu’ils ont grimpés quelques échelons, les employés gagneraient en assurance. Conséquence? Ils deviennent plus performants et plus entreprenants.

Des changements de dénomination permettraient également de modifier d'une certaine manière le profil des postulants et postulantes, selon les dirigeants d’une entreprise nommée Buffer, dont l’équipe technique était officiellement constituée de “hackers”, tous des hommes. En décidant de ne plus utiliser ce terme et de rechercher plutôt des développeurs et développeurs, la société a reçu davantage de candidatures de la part de femmes. Celles-ci occupent désormais 11,5% des postes de ce secteur, ce qui reste peu, mais consitue néanmoins une évolution significative.

Retour à la liste