Entretien d’embauche: les poignées de main à éviter

Les premières impressions que vous donnez en tant que candidat à votre futur potentiel employeur est d’une importance capitale et votre poignée de main en fait partie.

Entretien d'embauche

Une poignée de main en dit énormément sur votre personnalité, ou du moins sur votre état émotionnel du moment, explique Robert Half, le spécialiste RH. Voici donc les différentes poignées de main à éviter absolument pour faire bonne impression lors de votre entretien d'embauche. 

  1. Une poignée de main trop faible

Selon Robert Half, nombreux sont les employeurs qui interprètent une poignée de main un peu trop molle comme un manque de confiance en soi. Or, ce n'est pas l'impression que vous souhaitez donner lors d'un premier rendez-vous. 

  1. Le High five

En plus d’être complètement inapproprié (pas besoin d'expliquer pourquoi), vous donnez l’impression d’être excessivement sûr de vous et d'en faire trop. À éviter donc.

  1. Une poignée de main trop brève

De cette manière, vous avez l’air de vouloir mettre rapidement fin à la conversation le plus tôt possible, d’être nerveux ou encore de penser déjà à votre prochain rendez-vous de la journée. 

  1. Avec les deux mains.

Cette poignée de main risque de perturber votre patron car beaucoup trop familière. Si vous connaissez bien la personne, cela peut être envisagé. Mais il vaut mieux jouer la sécurité et laisser ça de côté.

  1. Une poignée de main trop forte

À l'inverse d'une poignée de main trop faible, serrer trop fortement la main de votre interlocuteur donne une impression d'agressivité ou de vouloir compenser quelque chose...

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi

Retour à la liste