Passer au contenu principal

Envie de démarrer votre carrière dans l’automobile ?

Date de publication: 19 sept. 2023
Catégorie:

Dans un monde où les normes évoluent à toute vitesse, certains secteurs se démarquent plus que d’autres... A travers le quotidien de Corentin Schifflers, inspecteur adjoint au contrôle technique, nous vous invitons à découvrir les « paddocks » d’un métier qui met le turbo pour que ses équipes soient au top.

Autosécurité - septembre

L'industrie automobile est en pleine mutation. Une transformation alimentée par des innovations technologiques et des préoccupations environnementales. Au cœur de cette transition, un acteur crucial se démarque : l'inspecteur automobile. D'aussi loin qu'il s'en souvienne, Corentin a toujours été attiré par l'univers mécanique. Cet engouement l'a conduit à la Haute École de la Province de Liège. Suite à ses études, il a très rapidement trouvé sa vocation chez Autosécurité. "Travailler dans le domaine de l’automobile m’a toujours attiré. Autosécurité m'a offert l'occasion de transformer ce rêve en réalité", s'exclame-t-il.

Au cœur de nos sociétés modernes, Autosécurité porte une responsabilité de taille. Au-delà d'une simple vérification technique, leur mission est d'assurer la conformité des véhicules face aux normes toujours plus exigeantes. "Nous veillons à ce que les véhicules respectent les normes de sécurité et de pollution, garantissant ainsi une sérénité aux usagers de la route." explique Corentin qui fait à la fois un métier technique… et humain.

Des compétences humaines et high-tech

Clairement, l'inspection automobile n'est plus ce qu'elle était. Avec l'arrivée des voitures hybrides, électriques et « intelligentes », les défis se multiplient. Les véhicules modernes sont un mélange complexe de mécanique traditionnelle et de technologies avancées. Cette fusion exige des inspecteurs qu'ils élargissent continuellement leurs horizons de compétences. « Je m'assure que toutes les pièces sont en place et que les véhicules sont prêts à affronter notre examen approfondi", précise-t-il. Les étapes sont minutieuses, impliquant des contrôles de pollution, d'éclairage et de suspension. Ce rôle exige un équilibre délicat entre compétences mécaniques classiques et l'utilisation de technologies de pointe.

Corentin dépeint son quotidien : "Les matinées débutent avec l'accueil des véhicules et de leurs propriétaires. Chaque jour, nous sommes confrontés à une myriade de modèles, des plus classiques aux plus avant-gardistes. Nous utilisons des outils numériques pour inspecter des systèmes tels que les capteurs, les batteries et les systèmes de conduite autonome. » Mais, « Il faut aussi avoir l’œil et l’oreille », explique-t-il. En effet, les machines ne « voient » pas tout. Il est impératif d'embrasser ces évolutions tout en restant ancré dans les fondamentaux de la mécanique. "L'harmonie entre savoir-faire et innovation est primordiale pour assurer la qualité de nos inspections", insiste Corentin.

Les réalités du terrain

Être inspecteur au contrôle technique aujourd'hui, c'est naviguer dans un océan de complexités, jongler entre les attentes du public, les normes gouvernementales et les innovations technologiques. "Les situations complexes sont monnaie courante. Mais l'idée que notre travail contribue à la sécurité routière compense largement ces défis", avoue Corentin, tout en soulignant le climat familial et de soutien au sein d'Autosécurité. Il souligne également les opportunités de croissance professionnelle et de développement personnel au sein de l’entreprise. Aux aspirants inspecteurs, Corentin donne un conseil précieux : "La passion est votre meilleure alliée. Dans ce monde en rapide mutation, une détermination sans faille et une volonté d'apprendre sont essentielles." Et avec la formation offerte par Autosécurité, chaque novice est armé pour embrasser les défis de demain.

Toutes les opportunités d’emploi sur https://www.autosecurite.be/about/jobs/ 

Corentin Schifflers- Autosécurité [square]

Corentin Schifflers, inspecteur adjoint au contrôle technique.