A la recherche d'un job qui a du sens ?

Rédigé par: Magali Duqué
Date de publication: 14 avr. 2023
Catégorie:

Et si on mettait fin aux clichés ?! Marie Kentros, Responsable Communication chez Feprabel, nous dit tout sur le monde de l’assurance !

Envie de faire un job qui a du sens

Contrairement aux idées reçues, devenir courtier, c’est choisir d’exercer un métier qui a du sens : protéger les individus face aux imprévus, les soutenir (humainement et financièrement) et accompagner petits et grands projets. Bref, rien d’étonnant à faire rimer courtier avec solidarité...

Mais si ça rime, ça rame ? Comme dans toutes les activités professionnelles, cela demande de l’implication. Sauf que... « On sait pourquoi on se lève le matin ! On se sent vraiment utile. On fait quelque chose pour les autres. » souligne avec beaucoup de justesse Marie Kentros.

Dans l’air du temps

Oui, mais. Vous n’aimez pas la paperasse ? Ça tombe bien : nous, non plus ! Heureusement, il est fini ce temps où l’on re tournait la boîte à gants dans tous les sens pour trouver un constat. Le métier s’est énormément digitalisé et l’innovation est au cœur des process. Les technologies utilisées pourraient même vous surprendre ! Dans le bon sens, puisqu’elles allègent le travail administratif pour mieux se focaliser sur l’être humain. Parce que, être courtier, c’est aussi être au contact des gens et/ou de l’entreprise...

En outre, il touche à tous les secteurs de l’économie. Et peut-être aussi à l’une de vos passions ? Comme l’Art, l’automobile, le sport, le voyage, etc. Tentant, n’est-ce pas ? Bien que trop conservateur ? (Encore) FAUX ! C’est un des rares secteurs en constante évolution. Le métier s’est féminisé (#girlpower), le télétravail est souvent possible, les profils recherchés sont nombreux et en plus... ça recrute !

Vous aimeriez en savoir plus ? Rendez-vous ce 22 avril à Namur à l’occasion du JOB DAY organisé par Feprabel pour faire découvrir les métiers autour du courtage à la nouvelle génération.