Erreur au travail : 4 leçons à tirer pour s'améliorer

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 12 avr. 2021

Vous venez de commettre une erreur au travail et on vous l’a fait remarquer ? Vous avez une baisse de confiance ? Ne vous pensez pas moins compétent ! Les travailleurs les plus motivés et les plus carriéristes peuvent aussi se tromper ou éprouver parfois un sentiment d’infériorité. Voici 4 leçons pour ne pas baisser les bras et vous améliorer.

erreur

#1 Ne pas oublier que l’erreur est humaine

Tout d’abord, il faut temporiser la situation, qu’elle soit grave ou non. L’erreur est humaine, tout travailleur s’est déjà trompé, pour diverses raisons (fatigue, manque de motivation, de concentration, etc.). En vous rendant compte de cela, vous pourrez accepter votre erreur et aller de l’avant.

Autre conseil : évitez de vous comparer à vos collègues. Est-il meilleur que moi ? S’est-il plus démarqué dans la réalisation du projet ? Ces questions sont à chasser de votre esprit. Concentrez-vous plutôt sur l’apprentissage de vos erreurs. Vous ne pouvez qu’en devenir plus intelligent et perspicace.

#2 Être plus rigoureux

Commettre une erreur est par ailleurs l’occasion de revoir la manière dont vous travaillez. Êtes-vous assez concentré lorsque vous appliquez vos tâches quotidiennes, presque devenues des automatismes ? Prenez-vous le temps de faire retour sur ce que vous faites ?

Tout ceci vaut la peine d’être passé en revue : prenez un peu de temps, de manière régulière, pour analyser ce que vous avez accompli et regardez si le travail a bien été effectué.

#3 Relativiser

Il est important d’être critique envers soi-même mais ne le soyez pas trop… La nature de votre erreur ne vaut peut-être pas la peine que vous vous remettiez profondément en question. Évaluez à quel point vous vous êtes trompé et n’oubliez pas de relativiser !

Faites-vous une petite piqûre de rappel et jurez-vous de ne plus refaire la même erreur. Le tour est joué ! Pas besoin de se saper le moral, de s’enliser dans son mécontentement et de ne plus avancer dans son travail. Soyez tolérant envers vous-même.

#4 Renforcer ses compétences

Si vous vous sentez « stupide » d’avoir fait cette erreur, pourquoi ne pas tout mettre en œuvre pour ne plus la reproduire ? De plus, si vous éprouvez un sentiment d’infériorité suite à la faute commise, c’est le moment de faire le point sur vos compétences et de voir lesquelles vous pouvez améliorer. Parlez-en à votre patron et demandez-lui si vous pouvez suivre une ou plusieurs formations.

En prenant de telles initiatives, vous renforcerez la confiance de votre employeur qui se dira qu'il a bien fait de vous engager et vous serez rassuré au sujet de vos aptitudes.

>> À lire aussi : Erreur au boulot : comment s'en remettre?

>> Consultez toutes nos offres d'emploi