Est-il possible de gagner autant que son collègue masculin ?

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 22 oct. 2019

En Belgique le salaire (par heure) d’une femme est en moyenne 6% plus bas que celui des hommes. En Europe, la différence s’élève même à 16%... Mais pas partout !

gender

Les différences de salaire se manifestent dès le premier emploi pour plusieurs raisons : le choix de la formation et des débouchés (postes peu nombreux ou job mal payé), le temps partiel, la nécessité de jongler entre vie pro et vie de famille, etc.

La plus grande différence salariale est essentiellement causée par la formation, le secteur et le choix du métier.

La plupart des femmes possèdent un diplôme équivalent à celui des hommes, ce qui – lorsque vous postulez pour n’importe quel emploi – ne devrait donc pas poser problème. Pourtant, certains critères pris en compte lors du recrutement pénalisent les femmes notamment la négociation. En effet, les hommes osent plus négocier sur leur position et sur leur salaire que leurs concurrentes. Ils sont plus audacieux.

>> A lire aussi : Les femmes au travail, sexe faible?

Une solution ?

En Belgique, pour déterminer si la politique de rémunération est non sexiste, plusieurs mesures ont été mises en place. Par exemple, les entreprises belges comptant au moins 50 employés doivent préparer une analyse détaillée de la structure de rémunération de ces employés tous les deux ans.

Est-il possible de gagner autant que son collègue masculin ? Rien n’est impossible mais tout dépend du type d’entreprise. Celle-ci doit avoir une bonne culture d’entreprise – ouverte d’esprit - et où les enquêtes et les rapports réalisés donnent des résultats positifs.

Mais, au fond, cela dépend aussi de vous. Soyez consciente de vos choix et de la façon dont vous abordez votre travail. Soyez le moteur de l’égalité homme-femme, soyez celle qui réduit l’écart salarial.

>> A lire aussi : En Allemage, les femmes peuvent connaître le salaire de leurs collègues masculins

Orange, l’exemple féministe

Le groupe international de télécommunication Orange s’est officiellement engagé à égaliser les salaires entre les hommes et les femmes. En juin dernier, celui-ci a signé un accord mondial avec Uni Global Union (la Fédération syndicale internationale) sur l’égalité entre les sexes sur le lieu de travail.

Les 149.000 salariés d’Orange, répartis dans tous les pays où ils sont actifs, sont couverts par cet accord. D’ici 2025, l’entreprise veut avoir gommer l’écart salarial.

>> A lire aussi : Augmentation de salaire les femmes souvent oubliées

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi