Et si votre prime de fin d'année prenait la forme d'un autre avantage ?

Date de publication: 27 déc. 2022

Au lieu de recevoir votre treizième mois, vous pourriez recevoir un téléphone, un smartphone ou un abonnement de fitness. Et si votre prime était versée autrement ?

prime

La moitié des employés estiment que dédier une partie de leur prime de fin d’année à un autre avantage social est une bonne idée, selon une étude menée par Acerta. Tous les employés belges peuvent-il choisir de faire cela ? Tout dépend de votre contrat de travail, du montant de la prime de fin d’année et du pouvoir d’achat.

Est-il plus intéressant de verser la prime de fin d'année en avantages sociaux ? "Il faut d’abord vérifier s'il est possible, dans le secteur où vous travaillez, de convertir la prime de fin d'année en un "avantage équivalent". Par défaut, la prime de fin d'année est versée en espèces. Mais il existe des secteurs qui autorisent l'alternative, comme la commission paritaire 200. Là encore, dans le secteur social, elle n'est pas inscrite dans la convention collective. Les personnes travaillant dans le secteur des soins ne se voient donc pas proposer cette alternative. Parfois, une telle prime est prévue dans les régimes sectoriels, mais les entreprises peuvent parfaitement convenir elles-mêmes de régimes favorables. Si vous convertissez la prime de fin d'année en espèces en une alternative, vous pouvez choisir, par exemple, de passer par le plan cafétéria", détaille une experte d’Acerta.

Comment cela se passe ? "La prime de fin d'année est ensuite convertie en un budget que vous pouvez dépenser librement. Le salarié peut alors choisir, pour ainsi dire dans un magasin ou une cafétéria, entre toutes sortes d'avantages offerts par l'employeur. Il peut s'agir, par exemple, d'un vélo électrique, d'une tablette, d'un smartphone, du remboursement de l'épargne retraite ou d'une assurance hospitalisation."

>> À lire aussi : Tout savoir sur la prime de fin d'année

>> Consultez toutes nos offres d'emploi