Êtes-vous accro au boulot?

L'ergomanie, ou l'addiction au boulot, est une maladie. Sans s'en rendre compte, l'on devient petit à  petit accro à  son travail. Quels symptômes faut-il repérer et, surtout, comment se soigner?  

> Voir aussi : Accro aux réseaux sociaux ? Faites-en votre métier !

Symptômes d'une addiction au travail

 

1. Les amis et la famille négligés

Les workaholics ne pensent plus qu'au boulot. Si vous commencez à  accorder davantage d'importance à  votre boulot qu'à  vos amis et à  votre famille, vous souffrez peut-être d'une addiction au travail. Si vous sacrifiez également vos hobbys, c'est toute votre vie sociale qui disparaît.

> Voir aussi : 8 astuces pour améliorer votre équilibre travail et vie privée

2. Sans entrain

Quand on travaille beaucoup trop, on se sent à  un moment complètement amorphe. Impossible de faire quoi que ce soit. Notre énergie s'est tout simplement volatilisée. Même les choses les plus simples, comme se lever, prendre une doucher ou s'habiller, semblent alors insurmontables.

3. Perte d'appétit

Petit à  petit, vous perdez aussi votre appétit. Vous mangez peu et sautez vos repas pour ne pas vous arrêter de travailler.

4. Insomnie

Comme vous êtes toujours pris par votre travail, vous ne pouvez jamais vous détendre. Vous n'accordez aucun repos à  votre cerveau, qui tourne en permanence à  plein régime. Même la nuit, quand vous devriez dormir et traiter toutes les informations de la journée écoulée.

5. Incapable de lâcher prise

Vous êtes tout le temps occupé par votre travail et ne lâchez jamais prise. Vous avez du mal à  déléguer. Vous pensez que vous vous en sortez mieux tout seul et prenez énormément de travail en charge. Vous n'osez pas non plus dire non lorsque l'on vous demande d'en faire plus.

Causes

Les causes d'une addiction au travail sont diverses. Les workaholics ont un grand besoin de se sentir utiles. Leur raisonnement est le suivant: plus je travaille, plus je me sens utile. D'autres travaillent dur parce qu'ils sont à  la recherche de nouveaux défis pour pimenter leur vie. Ils cherchent en permanence la limite, même dans leur travail. D'autres encore trouvent du réconfort dans le travail parce qu'ils ne savent pas quoi faire d'autre de leur temps. Dans cette dernière catégorie, on retrouve par exemple les gens qui sont dans un mariage malheureux et qui consacrent toute leur énergie à  leur boulot.

Remèdes

Une personne qui souffre d'une réelle addiction au travail doit demander l'aide d'un professionnel. Tout comme das le cas des autres addictions, une aide est nécessaire. Il existe plusieurs centres de désintoxication qui traitent aussi l'ergomanie.

Ceux qui n'en sont pas à  ce stade, mais qui travaillent tout de même trop, doivent surtout rechercher un équilibre entre travail et vie privée. Osez vous posez honnêtement la question. Consacrez-vous assez de temps à  votre famille et à  vos amis? Allez de temps en temps faire un peu de sport ou cherchez un passe-temps sympa. Ce sont tous des moyens de maintenir l'équilibre entre votre vie privée et votre boulot. A retenir: vous travaillerez encore mieux si vous vous accordez suffisamment de repos.

Sources: Workaholics Anonymous et Solutions

Lire aussi:
Les 15 pays où l’on est le plus accro au boulot
Accro à notre smartphone? Non, amoureux!

Publié :

Retour à la liste