Eurovision: quelle carrière pour Blanche?

Publié : mercredi 17 mai 2017 Par

Vous n’avez certainement pas pu passer à côté: Ellie Delvaux, alias Blanche, a représenté la Belgique lors du concours Eurovision de la chanson la semaine dernière avec son titre “City Lights”. Comment est-elle arrivée jusque-là et que lui réserve son avenir professionnel?

> Voir aussi : 10 jobs dont tout le monde veut mais que personne ne peut décrocher

La scène n’était pas inconnue de la jeune Bruxelloise de 17 ans qui avait participé à la 5ème saison du programme musical de la RTBF, The Voice. Malgré son élimination en quarts de finale, elle avait tapé dans l’oeil de Pierre Dumoulin, leader du groupe Roscoe. 

Partageant le même univers musical, les deux artistes ont alors entamé une collaboration qui aboutira, entre autres, sur ce tube “City lights” qui traite d’une histoire d’amour. Convaincu par le potentiel du morceau, Pierre Dumoulin l’envoie à la maison de disque [PIAS], laquelle décide de produire la chanson.

« City Lights » a conquis le jury de la RTBF, qui en alternance avec la VRT, choisit l’artiste qui représentera la Belgique à l’Eurovision. Composé de 12 personnes, le comité de sélection a unanimement opté pour ce titre parmi une douzaine de chansons proposées, explique Leslie Cable, productrice pour la RTBF de l’Eurovision.

> Voir aussi : Puis-je écouter de la musique (avec des écouteurs) au travail ?

Le jury avait vu juste puisque Blanche a enlevé la 4ème place du podium de l’Eurovision, divertissement le plus regardé au monde.

Que lui réserve la suite ? La RTBF espère voir Blanche marcher sur les traces de Loïc Nottet qui avait également permis à la Belgique d’obtenir la 4ème position en 2015, avec son titre « Rythm Inside ».

À peine le concours terminé, Ellie est retournée sur les bancs de l’école avec des projets plein la tête. La prochaine étape prévoit la sortie d’un EP en automne prochain, toujours en collaboration avec la maison de disque [PIAS].

> Voir aussi : La stratégie de Stromae : un formidable businessman

Retour à la liste