Exemples de bonnes pratiques pour obtenir une certification

Rédigé par: S.L.
Date de publication: 21 janv. 2022
Catégorie:

Steven Van Raemdonck, Top Employer 2022

Steven Van Raemdonck, country manager Belgium du Top Employers Institute. ▶ D.R

Des bonnes pratiques pour obtenir le titre de Top Employer, il y en a énormément. Pour Steven Van Raemdonck, country manager Belgium du Top Employers Institute, il est difficile d’en isoler certaines aux détriments des autres, mais des ingrédients sont toujours présents dans la recette de base faire augmenter l’engagement des (futurs) collaborateurs à l’entreprise. 

Tout d’abord, la transparence. Il faut être honnête avec ses employés pour établir des liens de confiance dans l’entreprise. Cette transparence est vue à tous les niveaux: communicationnelle, salariale, décisionnelle. Permettre à un collaborateur de connaître quelles sont les étapes pour monter en grade, et devenir manager par exemple. 

Ensuite, impliquer au maximum les travailleurs dans les démarches afin qu’ils se sentent concernés à tous points de vue: demander leur opinion autour des nouveautés de l’entreprise ou autour des résultats de celle-ci par exemple. Comme le souligne le country manager, si tout se passe au-dessus de la tête de l’employé, cela ne l’incite pas à s’engager davantage dans son entreprise. 

Enfin, des critères qui marquent particulièrement la nouvelle génération et qui contribueront à des bonnes pratiques des RH et à l’engagement des collaborateurs sont ceux d’inclusion et de diversité. Il est en effet important que l’organisation soit représentative de tout un chacun dans une optique d’écoute et d’accueil collectif.  

Ceci marquera un autre critère important: le bien-être dans l’entreprise, surtout en cette période de pandémie, qui définira sa durabilité.