Exercez-vous un métier essentiel ?

Date de publication: 31 mars 2020

Les mesures prises par le gouvernement ont un impact très important sur le monde du travail. 44% des travailleurs belges travaillent aujourd’hui à domicile et 33% ne travaillent plus, en raison de la fermeture de leur entreprise. Mais 23% doivent encore se rendre sur leur lieu de travail. Quels sont les métiers faisant partie de la liste des secteurs cruciaux ?

taxi

Entreprises non essentielles 

Pour faire face à la crise liée au coronavirus, le gouvernement a mis en place des mesures strictes. Parmi elles, le télétravail à domicile obligatoire dans toutes les entreprises non essentielles, quelle que soit leur taille, pour tous les membres du personnel dont la fonction s’y prête. Si le télétravail est impossible, ces entreprises doivent prendre des mesures nécessaires pour assurer le respect des règles de distanciation sociale (distance d’1,5 mètre entre chaque personne). Les entreprises non essentielles qui se retrouvent dans l’impossibilité de respecter ces règles devront fermer. 

Entreprises essentielles et secteurs cruciaux 

Les dispositions prises pour les entreprises non essentielles ne s’appliquent pas aux secteurs cruciaux et aux services dits essentiels. Toutefois, les entreprises essentielles doivent « mettre en oeuvre, dans la mesure du possible, le système de télétravail et les règles de distanciation sociale »

Liste des activités cruciales et des métiers essentiels

Mais quels sont les métiers faisant partie de la liste des activités cruciales ? C’est une question qui fait débat de plusieurs jours. L’annexe à l’arrêté ministériel du 18 mars 2020 dresse la liste des services nécessaires à la protection des besoins vitaux de la Nation et des besoins de la population. Parmi les métiers considérés comme essentiels, on retrouve : 

-Les pouvoirs législatifs et exécutifs

-Les institutions de soins médicaux 

-Les institutions de soins, d’accueil et d’assistance aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes moins valides et aux personnes vulnérables

-Les services d’asile et migration

-Les services d’intégration et d’insertion

-Les infrastructures et services de télécommunication et l’infrastructure numérique

-Les médias, les journalistes et les services de communication

-Les services de collecte et de traitement des déchets

-Les zones de secours

-Les services de sécurité privée et particulière 

-Les services de police

-Les services d’aide médicale, et d’aide médicale urgente

-La Défense, la Protection Civile, les services de renseignement et de sécurité

-Les institutions de la Justice

-Les services de taxi et de transports en commun

-Les fournisseurs de carburant

-Les commerces alimentaires

-etc

Vous pouvez retrouver la liste complète sur le site du Moniteur belge. 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi