Exercez-vous un métier pénible ?

Date de publication: 23 déc. 2019

En 2018, le Ministre fédéral des Pensions, Daniel Bacquelaine, et les syndicats ont établi une liste des métiers pénibles dans la fonction publique. Dans les faits, les travailleurs exerçant un métier pénible pourront soit prendre leur retraite plus tôt, soit toucher une pension plus élevée.

teacher

Une fonction pénible est définie par quatre critères : les contraintes physiques, l’organisation au travail, les risques de sécurité et la pénibilité mentale ou émotionnelle. Les métiers pénibles sont répartis sur quatre niveaux. Plus le coefficient de pénibilité est élevé, plus grandes seront les possibilités de départ en retraite anticipé. 

>> Voici les 4 critères déterminant la pénibilité d’un métier

Degré 1

Agent de sécurité, ouvrier forestier, personnel qui travaille en grande hauteur, personnel qui entretient le réseau de distribution d’eau, instituteur primaire et enseignant du secondaire.

>> A lire aussi : Le métier d’enseignant sera-t-il bientôt considéré comme pénible?

Degré 2

Facteur, chauffeur de bus et de tram, personnel SNCB/Infrabel (personnel non roulant, agent de maintenance et d’entretien des lignes, entretien des gares), opérateur téléphonique 112, enseignant dans les établissements pénitentiaires ou dans les institutions d'aide à la jeunesse, personnel pédagogique et d'encadrement dans le domaine de l'assistance à la jeunesse et les institutions communautaires, puériculteur et personnel d'encadrement pour l'accueil d’enfants, instituteur maternel, enseignant du professionnel, enseignant du spécial, douanier dans les ports et aéroports, personnel navigant.

Degré 3

Service de sécurité militaire, éboueur, personnel SNCB/Infrabel (personnel roulant, poseur de voies, personnel de caténaire, agent de sécurité de Sécurail, personnel d'entretien des cabines de signalisation), personnel opérationnel de la protection civile, agent pénitentiaire, infirmier et personnel soignant et ambulancier, personnel pédagogique et d'encadrement dans les centres fermés.

>> A lire aussi : Éboueur : et si on revalorisait la profession?

Degré 4 

Policier, pompier professionnel participant directement à la lutte contre le feu, militaire, contrôleur du trafic aérien (Belgocontrol), lamaneur ou pilote de navire, contrôleur du trafic maritime. 

Pour l’instant, aucune liste de métiers pénibles n’existe pour le secteur privé. "Il faut des accords entre employeurs et syndicats, dans les entreprises et dans les secteurs. Là nous n'avons pas encore réussi à trouver une solution dans le cadre de cette concertation sociale", indiquait Daniel Bacquelaine il y a quelques semaines. Ce sera l’une des missions du prochain gouvernement fédéral. 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi