Les Etats-Unis restent la destination préférée des expats

Les quelques 200.000 réponses que le Boston Consulting Group a reçu dans le cadre de leur étude sur les expatriés montrent que les Européens -  à l'exception notable des Allemands - sont plutôt favorables à l'idée de travailler à l'étranger. Alors que c'est loin d'être le cas pour les travailleurs américains ou canadiens. Que ce soit en France ou aux Pays-Bas, 90% de la force de travail s'estime prête à changer de pays pour son emploi. Mais les travailleurs les plus séduits par l'idée sont ceux issus des pays en développement, comme le Pakistan, la Jamaïque ou le Honduras.  

Mais s'ils rechignent à travailler à l'étranger, les Américains accueillent un nombre impressionnant d'expatriés. Les Etats-Unis sont, en effet, la destination préférée de ces travailleurs. Suivis du Royaume-Unis, du Canada, de l'Allemagne et de la Suisse. Les villes favorites de ces travailleurs sont, quant à elles, Londres, New York, Paris, Sydney et Madrid. Enfin, l'étude met en avant que la force de travail devient de plus en plus mobile. Les ingénieurs actifs dans le domaine des technologies de l'information et des télécommunications sont les plus mouvants. Alors que ceux du secteur des soins et de la santé sont le moins charmés par l'idée de travailler à l'étranger. 

> Voir aussi: 5 questions à se poser avant de s'expatrier 

Publié :

Retour à la liste