Facebook a engagé 60 ingénieurs pour lire dans les pensées

Publié : Par

Facebook a dévoilé la semaine dernière un projet visant à décoder des pensées directement dans le cerveau et à les transformer en message écrit, sans avoir à parler ou utiliser un clavier.

Et si vous pouviez taper directement depuis votre cerveau? Ça a l’air impossible, mais c’est plus proche que ce que vous pouvez imaginer”, a indiqué Regina Dugan, une responsable de Facebook, lors de la conférence annuelle du groupe pour les développeurs d’applications organisée en Californie.

> Voir aussi : Facebook va concurrencer LinkedIn

Pour ce faire, Facebook a constitué une équipe de plus de 60 scientifiques et ingénieurs, spécialisés dans les technologies d’intelligence artificielle permettant de comprendre le langage, les systèmes d’imagerie cérébrale et les prothèses neurologiques.

L’objectif? Créer un système d’ici deux ans capable de décoder des mots dans la partie du cerveau qui héberge le centre du langage, et à les transcrire directement sur un ordinateur à la vitesse de 100 mots par minute, soit 5 fois plus vite que le temps nécessaire aujourd’hui pour les taper sur un écran tactile de smartphone.

> Voir aussi : Top 10 des métiers qui seront remplacés par un robot

Des électrodes implantées chirurgicalement ne seront pas nécessaires. Le système utiliserait plutôt des “capteurs non invasifs” mais qui n’existent pas encore à l’heure actuelle.

Ce projet futuriste “pourrait un jour devenir une prothèse de langage pour les personnes souffrant de troubles de la communication, ou un nouveau moyen de donner des instructions dans la réalité augmentée”, a expliqué Regina Dugan.

Découvrez nos nombreuses offres d'emploi en 2017 !

Retour à la liste