Faire carrière après un scandale: 5 exemples en vidéo

Inculpé pour agression sexuelle, les poursuites contre DSK ont finalement été abandonnées. Malgré tout, sa carrière politique est toujours compromise. Réussira-t-il à  faire oublier l'affaire du Sofitel? Après tout, d'autres avant lui ont survécu aux scandales...

Dominique Strauss-Kahn était attendu le 27 mars au Parlement européen. Il ne sera finalement pas présent à  Bruxelles, car beaucoup d'hommes politiques européens se sont farouchement opposés à  sa venue. Le scandale de l'affaire du Sofitel le poursuit, ainsi que son inculpation pour complicité de proxénétisme... L'ancien favori à  l'élection présidentielle se relèvera-t-il un jour? Voici 5 exemples de personnalités qui ont réussi à  relancer leur carrière après un scandale.

1. Kate Moss

Le 15 septembre 2005, le tabloïd britannique The Daily Mirror publie en première page une photo de Kate Moss en train de sniffer des lignes de cocaïne. H&M laisse tomber la top, qui se voit ainsi privée d'un juteux contrat de 4,5 millions de dollars. Dans la foulée, Chanel et y annoncent également qu'ils se passeront dorénavant des services de Kate. Et pourtant, un an plus tard, le mannequin revient au top: elle signe 18 contrats à  l'orée de la saison automne-hiver et remporte le titre de Model of the Year.

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"42298"}]]

Lire aussi : Le CV de Kate Moss

2. Tiger Woods

Tiger s'est retrouvé dans ses petits souliers lorsque plusieurs femmes ont révélé qu'il avait été leur amant. Après quelques tentatives de démenti, il a été forcé de reconnaître ses aventures extraconjugales. Ses prestations s'en sont très fortement ressenties et la plupart de ses sponsors ont déserté. Même Gilette, pour qui il vantait les lames de rasoir aux côtés de Roger Federer, l'a laissé tomber. Au final, Tiger Woods a avoué pas moins de 120 maîtresses, mais a amélioré ses prestations sportives et le public semble lui avoir pardonné sa trahison.

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"42299"}]]

Lire aussi: Tiger Woods: l'homme qui valait 1 milliard

3. Bill Clinton

En 1995, le scandale Monica Lewinsky éclate. Bill Clinton, alors président des Etats-Unis, est accusé d'avoir entretenu des relations sexuelles avec une stagiaire de 22 ans à  la Maison Blanche.  Après avoir nié avec véhémence, Clinton a dû reconnaître que sa relation avec mademoiselle Lewinsky dépassait le stade professionnel. Malgré cela, il a été réélu pour un deuxième mandat et a soutenu sa femme Hillary lorsqu'elle s'est présentée comme candidate démocrate à  la présidence.

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"42300"}]]

4. Richard Nixon

Cet ex-président américain est le seul qui ait démissionné du Bureau ovale, à  la suite du scandale du Watergate en 1972, lorsque l'on a découvert qu'il avait fait placer des micros dans le quartier général démocrate. Au début des années 80, l'honneur de Nixon a pourtant été restauré et il a rencontré plusieurs leaders mondiaux, notamment le chef de l'Union soviétique. Il a même assisté à  l'enterrement du président égyptien Anwar al-Sadat en tant que représentant officiel des Etats-Unis.

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"42301"}]]   

5. Hugh Grant

Juste avant la sortie de son premier grand succès au cinéma, le film Neuf mois, dont il partageait l'affiche avec Julianne Moore, Hugh Grant a été arrêté sur Sunset Boulevard alors qu'il s'apprêtait à  repartir avec une prostituée. L'acteur, alors marié à  l'actrice Elizabeth Hurley, n'a pas contesté pas les faits qui lui étaient reprochés et a dû s'acquitter d'une amende de 1.180 dollars. Peu après, il connait un grand succès avec le film Raison et Sentiments, basé sur un roman de Jane Austen. Depuis, il figure parmi les acteurs les mieux payés au monde : sa fortune personnelle s'élève actuellement à  50 millions d'euros.

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"42302"}]]

Retour à la liste