Fait-il trop chaud pour travailler?

Publié : Par

Cela fait quelques semaines maintenant que le soleil nous fait l’honneur de sa présence. Cependant, les fortes chaleurs qui l’accompagnent ne sont pas sans risque et il est nécessaire d’adapter son travail en fonction de la météo. De nouveaux pics de température sont encore à prévoir dans les prochains jours, notamment jeudi avec localement jusqu’à 35 degrés. Quelles sont les dispositions prévues pour ceux qui travaillent sous la canicule? questionnent nos confrères de l’Écho.

> Voir aussi : Chaleur au travail: soignez votre look !

Quand fait-il trop chaud?

De manière générale, lorsqu’il fait très chaud, les travailleurs bénéficient de mesures de protection. Pour les déterminer, il faut mesurer la température avec un thermomètre-globe qui tient également compte de la vitesse et de l’humidité de l’air.

Les températures maximales autorisées dépendent de la nature et de la pénibilité du travail.

- 30° pour le travail léger: en général effectué en position assise: secrétariat, travail de bureau, conduite d’une voiture, écriture, etc.

- 26,7° pour des travaux semi-lourds: conduite d’engins, de camions, de tracteurs, manutention d’objets, travaux en position debout, etc.

- 25° pour des travaux lourds: manutention, travail du bois, travaux manuels, etc.

> Voir aussi : Quels droits pour les travailleurs en cas de chaleur excessive?

Quelles mesures ?

Lorsque ces températures sont atteintes, le salarié doit bénéficier de protections adaptées (écrans solaires, système d’aération, airco, etc.) et avoir de l’eau et des boissons fraîches à disposition.

Si cela n’est pas suffisant, l’employeur se doit de prendre des mesures supplémentaires, comme la mise en place d’un régime horaire alternant temps de travail et de temps pause, la planification de certains travaux pendant les heures les plus fraîches, le ralentissement du rythme de travail, etc. Dans les cas extrêmes, l’employeur peut même envisager le travail de nuit ou décider d’instaurer un chômage temporaire, pour lequel le travailleur perçoit des allocations de l’Onem.

> Voir aussi : Puis-je rester à la maison s'il fait trop chaud au bureau? 

Retour à la liste