Passer au contenu principal

1er mai : Comment faire de votre travail une fête !

Rédigé par: Magali Duqué
Date de publication: 1 mai 2023
Catégorie:

Sens + plaisir = bonheur ? Si l’équation peut sembler simplette, elle nous guide vers des solutions pour améliorer notre bien-être chaque jour qui passe… Et si on faisait de notre travail une fête (pas seulement les jours fériés) ?

1 mai

Lorsqu'on parle d’épanouissement dans la sphère professionnelle, on pense souvent à la motivation ou à la satisfaction. Mais il y a un ingrédient qui est souvent négligé : le plaisir ! Selon Francis Boyer, coach et auteur du livre "Le Plaisir au travail : Du savoir-faire à l'aimer-faire", c’est un essentiel pour se sentir bien au travail.

Physiologiquement, le bonheur est lié à la sérotonine (qui apaise et calme). Tandis que le plaisir est lié à la dopamine (qui excite et stimule). Dans la pratique ? Le bonheur pourrait être la rencontre entre la motivation (ce qui me donne envie d’aller travailler), la satisfaction (le bien-être que je ressens après avoir accompli une tâche) et le plaisir (ce qui fait que je m’éclate dans la journée). Or, si les entreprises sont déjà bien outillées pour mesurer et entretenir la motivation et la satisfaction, « il y a en revanche un vide intersidéral sur le plaisir », souligne-t-il.

Travailler avec cœur
S’il n’y a pas de recette universelle pour faire de son travail « une fête », il est bon d’identifier les activités qui nous font vibrer (et donnent envie de faire la danse indienne dans l’open space ?). Au-delà des compétences - qui s’acquièrent tout au long de la vie-, si on se concentrait davantage sur l’appétence ? C’est-à-dire cette capacité qui est à la fois naturelle et facile à mobiliser, procurant du plaisir et amenant à la réussite. En effet, on peut être bon dans quelque chose… et ne pas aimer le faire. Par contre, ce qu’on sait et aime faire naturellement, sans apprentissage, est intimement lié à notre personnalité. Et c’est justement ce qu’on devrait (re)mettre au cœur de notre travail.

> A lire aussi : 5 clés pour être heureux au travail

On vous propose un autodiagnostic pour trouver vos appétences principales :

Comfort zone VS zone de plaisir
Organiser toute sa vie professionnelle autour de ce qu’on a appris sur les bancs de l’école n’a pas (vraiment) de sens… En éprouvant plus de plaisir à travailler, on est plus engagé, plus productif, moins tenté de partir et moins stressé, aussi. Mais, parce que la notion de plaisir est très personnelle, il est important de co-construire les conditions d'un partenariat bénéfique pour l'employeur et l'employé, une sorte de win-win, où la confiance est mutuelle et où l'on peut se dire : "Je te fais confiance car je sais que tu t'éclates dans ton job".

3 solutions pour que votre travail devienne une fête :


1.Encourager l'épanouissement professionnel : Les managers peuvent aider les employés à découvrir leurs appétences et à trouver des tâches qui les passionnent. Cela peut être réalisé par des entretiens individuels, des formations ou des rotations de postes. En permettant aux employés de travailler sur ce qu'ils aiment, ils seront plus performants.

2. Favoriser l'autonomie et l'indépendance : Les managers doivent accorder une plus grande confiance à leurs employés en leur donnant des responsabilités et de l'autonomie dans leur travail. Cela permet aux employés de se sentir valorisés, de prendre des décisions et de contribuer activement à l'entreprise. Une plus grande autonomie favorise également la créativité et l'innovation.

3. Promouvoir l'équilibre vie professionnelle/vie privée : La vie professionnelle ne devrait pas empiéter sur la vie privée des employés. Il est important de mettre en place des politiques de travail flexibles, de permettre le télétravail lorsque c'est possible, et de respecter les temps de repos et de détente. Cela permettra aux employés de se sentir plus sereins et plus heureux dans leur travail.