Faut-il avouer ses faiblesses en entretien d'embauche?

Publié :

Assumer ses carences dans la vie, c’est tout un art. Mais devant un recruteur, ça ne s’improvise pas. Faut-il chercher à les dissimuler ou jouer cartes sur table ? Être capable de formuler ses faiblesses vous honorera, à condition de ne pas les présenter comme des handicaps.

> Voir aussi : 8 raisons pour lesquelles on ne vous rappelle pas après un entretien

1. Mettez vos manques en perspective

Nous avons tous des faiblesses. Savoir exprimer ses carences avec subtilité représente une marque de lucidité, d’honnêteté et une absence de prétention qui sera appréciée. Cela prouve qu’en tant que candidat, vous connaissez vos axes de progression. Vous savez prendre du recul et vous souhaitez vous corriger.

2. Ne dévoilez pas tout

Un entretien n’est pas un confessionnel. Soyez vrai, mais ne dévoilez que ce qui peut être utile à l’entreprise. Ou, du moins, les carences qui vous paraissent acceptables. Évitez aussi de montrer vos faiblesses sur des connaissances ou compétences qui sont cruciales pour le poste. Toute la subtilité est dans le dosage.

> Voir aussi : Entretien d’embauche et opinion politique : questions interdites ? 

3. Adoptez un discours constructif

Si vous manquez d’organisation ou de tact, argumentez sur ce que vous mettez en place pour corriger votre défaut. Et plutôt que d’évoquer un trait de caractère, ciblez vos manques de compétences techniques. Si vous êtes positionné sur un métier en tension, où le candidat parfait est rare, elles seront plus faciles à corriger.

> Voir aussi : Entretien d'embauche: 5 questions pour impressionner le recruteur

4. Ne vous caricaturez pas

Les échecs antérieurs peuvent épuiser quand ils s’accumulent. Mais la victimisation, ça ne marche jamais. En cas de licenciement, il faut être prêt à donner des explications plausibles sur les circonstances dans lesquelles il a été mis fin au contrat. Le cas échéant, avouez vos torts, mais en montrant que vous avez identifié votre erreur, et que vous ne la referiez pas.

 

Retour à la liste